•  

    Terrible 2...ou pas!

     

    Voilà, MisterBB a passé un grand cap, celui des 2 ans…

    Tout le monde le dit et le répète: Qu’est ce que ça passe vite !!

     

    Mais est-il ou non dans son Terrible 2 ?

    That is the question.

    Bien sûr il fait des bêtises, bouge beaucoup, dit parfois non et affirme ses choix (pour ses activités, la nourriture, etc) mais bien que je me sente souvent fatiguée, je ne trouve pas qu’il soit « Terrible ».

     Il ne boude pas, ne hurle pas, ne fait pas de crise d’hystérie, ne frappe pas (sauf quand il est très fatigué).

     

    MisterBB a 2 ans (et ça va)1

     

     

    Bref, il a juste 2 ans et l’énergie d’un enfant de 2 ans…

     

    MisterBB a 2 ans (et ça va)2

     

    J’essaie de gérer les situations de « crise » (bêtises, « caprice » je n’aime pas trop ce mot mais bon, ça parle à tout le monde) avec le + de douceur et de compréhension possible.

    Je ne suis pas parfaite et parfois je crie.Mais je ne culpabilise jamais car j’essaie d’être juste et je ne crie pas pour tout et tout le temps.

    Je ne veux pas lui montrer l’image de quelqu’un de lisse mais de quelqu’un d’humain qui essaie de faire de son mieux.

    Je pratique un mélange d’éducation non violente, respectueuse et d’éducation « classique », je marche au feeling et n'aime pas les cases.

    MisterBB a 2 ans (et ça va)

     -Je pratique l’écoute active, j’essaie d’employer le « je »(« Je suis fatiguée ») plutôt que le « tu »(« Tu es fatigant »)( cf les pistes de Thomas Gordon)

    -j’essaie de lui apprendre l’autonomie et de le respecter en tant que personne en étant à l’écoute de ses besoins et de ses envies quand c’est possible(s’il n’a pas faim, je ne le force pas, l’heure du coucher a évolué,etc.),

    -plutôt que de crier j’essaie d’abord de « désamorcer » avec de l’humour ou en déviant vers autre chose pour l’intéresser/en lui montrant ce qu’il peut faire à la place

    MisterBB a 2 ans (et ça va)-parfois, je compte jusqu’à 3 en lui disant ce qu’il doit arrêter de faire et je le met au parc pour qu’il se calme (et moi aussi)

     

     

     

     

     

    Mais JAMAIS je ne le frappe même sur la main (j'avoue qu'une amie à moi le fait et la violence du geste me choque même si ça n'est que la main) et si parfois je sens l’énervement extrême poindre SOIT je respire un grand coup et tente le gros câlin avec lui (oui, oui, un gros câlin quand on est énervé parfois ça marche, ça permet de relâcher la tension)SOIT je m’éloigne et vais respirer un bon coup, hors de sa portée.

     

    MisterBB a 2 ans (et ça va)

     

    Je trouve qu’avec MisterBB, tout ça se goupille plutôt bien. J’aime beaucoup son tempérament, pour l’instant en tout cas (fingers crossed). Il est rieur, gentil, attentionné et respectueux. Il sait partager et ne crie pas pour rien tout le temps. Il ne tape pas sur les autres (heureusement pour eux car il est fort, le bougre). Il sait me montrer que parfois, je peux lui faire confiance, qu’il se débrouille/qu’il fait attention.

    Oui, oui, il a des défauts : il est têtu, limite borné (mais je ne peux pas lui en vouloir vu le patrimoine génétique –des 2 côtés- dont il a hérité) et un peu trop ‘cascadeur ‘ à mon goût mais qui n’a pas de défaut ? On ne nous nomme pas Terrible Adult pour autant.

     

    Jusqu’ici, nous avons respecté son rythme et l’avons préservé de beaucoup de choses.

     

    MisterBB a 2 ans (et ça va)

     

    Ce que nous ne faisons pas avec lui :

     

    Restaurant : il ne tient pas en place, impossible de le garder statique + de 10 min. Passer mon temps à lui courir après et manger froid, bof. A la maison, on s'adapte.

    Magasins : Il n’est pas « capricieux » mais court partout (ah bon je l’ai déjà dit ?). Donc pour faire ses courses, à moins de le ligoter, je ne vois pas.

    Longs trajets en voiture : Ah, tout un poème…Mon 1er article ici en témoigne. Ca n’a malheureusement pas trop changé. MisterBB n’aime pas la voiture. Il arrive maintenant à tenir 1 heure sans rien dire  (avec toujours des exceptions évidemment). Au-delà, ça reste insupportable (cris, pleurs, il se déhanche pour sortir de son siège, etc.). Bref, tout ça pour dire que le mythe de l’enfant qui dort en voiture, je n’ai jamais connu !

     

     

     

    MisterBB a 2 ans (et ça va)Ce que nous faisons avec lui :

     

     

    >des balades dans la nature, des jeux, des activités, aller au parc (en évitant les heures où il y a trop de monde).

     

    MisterBB a 2 ans (et ça va)

     

    Peut-être que je le « couve » mais j’essaie de protéger son enfance tant que je le peux. L’école, la société, le monde, le bruit, tout cela va arriver vite, je ne suis pas pressée.

     

    MisterBB a 2 ans (et ça va)Ce qui m’énerve un peu :

     

     

     

     

    1/Qu’il refuse tous les médicaments et les soins(depuis qu’il est bébé)

    MisterBB a 2 ans (et ça va)

     

    Exemples :il recrache le Doliprane sirop(bien sucré, bien collant, bien beurk) et idem avec tous les sirops, s’il sent un médicament (style Smecta) dans son bib' il ne le boit pas, idem s’il voit qu’on y met de l’homéo,…

    Il hurle quand on doit lui laver le nez, se débat quand on veut lui laver les oreilles, crie quand on veut lui couper les ongles…

    Bref, heureusement que c’est ponctuel et qu’il n’a jamais été trop malade (juste quelques rhinopharyngites et une gastro en 2 ans, je suis contente).

    2/Qu’il se débatte quand je le change et ce, depuis qu’il a 7 mois, je vous laisse faire le calcul.

     

    MisterBB a 2 ans (et ça va)

     

    Bien sûr, sa force s’est décuplée au fil du temps…Et ce qui est le plus frustrant, c’est qu’il ne le fait qu’avec nous et pas chez la nounou ! Le changer relève donc souvent un mix entre catch américain et lutte gréco-romaine

    (Heureusement que je vois poindre la propreté au bout du tunnel ).

    3/Qu’il me pousse parfois à m’énerver car il n’arrête pas sa bêtise (genre monter debout sur son bureau: oui mais NON!)

    MisterBB a 2 ans (et ça va)

    4/Qu’il ne tienne pas en place 5 minutes .

     

    MisterBB a 2 ans (et ça va)

     

    5/Qu’il ne joue pas beaucoup tout seul.

    >Je sais que c’est de son âge et que je ne lui en veux pas du tout. Mais parfois, j’aimerais pouvoir me poser un peu même avec lui à côté (mais bon, j’ai l’impression que ça va arriver, il y a déjà un tout petit peu de mieux).

     

     

    MisterBB a 2 ans (et ça va)

     

     

    Ce que j’adore :

     

     

     

     

    1/ Quand il répète les mots en les écorchant :

    Comme pour son« héisson » (>hérisson), sa peluche fétiche.

     

    MisterBB a 2 ans (et ça va)

     

    2/Quand il crie ‘Maman ! Maman !’ que j’ai déjà entendu un million de fois (il a commencé à 9 mois en +) et que je suis un tout petit saturée mais qu’il me trouve finalement, me tire à sa hauteur et me fait un gros câlin avec un bisou, juste comme ça, sans raison et il repart jouer.

     

    MisterBB a 2 ans (et ça va)

     

    3/Quand il me prend dans ses bras comme si c’était lui qui me protégeait.

    4/Quand il me tend les 2 bras pour que je le prenne avec un grand sourire.

    5/Quand il dort.

     

    MisterBB a 2 ans (et ça va)

     

    Héhé !

    >J’adore effectivement quand il dort et qu’il prend des poses improbables ou quand il se réveille et s’étend comme un adulte le ferait, avec les bras derrière la tête.

     

    Bref, moi qui ne voulait pas d’enfant, me voilà accro à mon fiston pour de bon.

    J'ai découvert l'amour maternel plus fort que tout, j'ai relativisé beaucoup de choses, j'ai mûri et j'ai rajeuni en même temps et j'adore ça.

     

    MisterBB a 2 ans (et ça va)

     

     

     

     

     


    2 commentaires
  •  

    Le non-indispensable matos de puériculture (à l'usage des novices)

    Avant d'avoir un enfant on ne sait pas vraiment ce dont on va avoir besoin, ou alors on croit qu’on va avoir besoin de tout !

    Avec le recul (2 ans déjà !), je me dis qu’on aurait mieux fait d’attendre avant d’acheter certains trucs…ou qu’on a bien fait d’attendre et de ne pas acheter.

     

    1/Des livres sur le développement et la manière de s'occuper des enfants.

     

    Le non-indispensable matos de puériculture (à l'usage des novices)

     

    J'appréhendais de ne pas savoir comment faire, de ne pas comprendre ce dont il avait besoin, etc.

    J’en ai 2 ou 3 mais tous me semblent inutiles et plein de « conseils » avec lesquels je n’adhère pas du tout aussi bien sur la santé que sur l’éducation et la manière d'appréhender l'enfant.  

    Je les trouve formatés et parfois même culpabilisants. Franchement, si j’avais su…

    Conseil: Internet et le bon sens suffisent largement une fois que bébé pointe le bout de son nez (et même avant).

    J’aime bien le site : naitreetgrandir.com qui permet de savoir ce qui nous attend et donne quelques astuces pour l’éveil etc.)

     

    2/Le chauffe-biberon.

     

    Le non-indispensable matos de puériculture (à l'usage des novices)

     

    On l’avait acheté à l’avance. On en avait même acheté un de voyage.

    Pff, THE boulette.

     MisterBB  a toujours bu son bib’ a température ambiante et ce que je n’avais pas vu sur celui de voyage, c’est qu’il faut le brancher au minimum 45 minutes avant !(impossible avec un bébé impatient et imprévisible donc). Depuis que MisterBB est passé au lait de croissance, on réchauffe 10 secondes au micro-onde et c'est parti.

    3/Le babyphone.

     

    Le non-indispensable matos de puériculture (à l'usage des novices)

     

    Ayant les chambres à l’étage, on s’était dit que le babyphone serait utile (mais on a attendu de voir « à l’usage »). Il s’avère qu’au quotidien, on l’entend très bien s’il chouine ou s’il pleure et sa chambre est à côté de la nôtre la nuit donc au final, ça n’aurait pas servi. Sauf peut-être dans de rares déplacements quand on était invités et qu’il y avait du bruit dans la pièce principale….Mais dans ce cas, un petit relais pour aller écouter régulièrement fait l’affaire.

    Conseil: Utile donc, mais pas indispensable (d'autant que souvent on capte d'autres ondes! les babyphones alentours, la radio, la CB...)

    4/Les ‘vrais’ habits (pantalons, salopette, sweats…) en 1 mois -3 mois.

     

    Le non-indispensable matos de puériculture (à l'usage des novices)

     

     

     

    Naïve comme j'étais, j'avais calculé à l'avance quand tomberaient les tailles 3mois, 6 mois, 12 mois, etc...Sauf que MisterBB a poussé comme un champignon et du coup, les tailles ne correspondaient pas à son âge réel, ni aux saisons pendant lesquelles ça devait tomber!

    Je conseille: 1 ou 2 tenues grand max.en 1-3 mois (pour se faire plaisir) et pour les achats du 6-9-12 mois, n'achetez en avance que les indispensables: bodies, pyjamas et attendez de voir l'évolution de votre bébé (il y a des bébés qui mettent du 6 mois à 3 mois et d'autres du 6 mois à 12 mois, etc.).

    5/La tétine.

     

    Le non-indispensable matos de puériculture (à l'usage des novices)

     

    Elle a servi à la maternité pour la 2ème nuit et puis la semaine d’après, c’était fini. Heureusement, car nous étions plutôt contre (mais ça c'était Avant de savoir ce que c'était de ne pas dormir). Ni pouce, ni totosse, ni doudou pour MisterBB(quoique, mais ça a commencé vers ses 20 mois seulement ).

    Je conseille quand même d'en avoir 1 pour la maternité,histoire de vous reposer un peu (sauf si vous allaitez puisque bébé aura normalement son quota de succion par ce biais).

    6/Le tapis d’éveil .

     

    Le non-indispensable matos de puériculture (à l'usage des novices)

     

    Etre allongé par terre? Jamais de la vie pour MisterBB !

    Il a toujours détesté ça, à la rigueur sur le canapé avec quelques jouets.

    Bref, je vous conseille de tester si votre bébé aime -ou pas- être allongé par terre avant d'investir.

     

    7/Une vraie table à langer/commode.

     

    Le non-indispensable matos de puériculture (à l'usage des novices)

     

    Une chambre de bébé, ça coûte cher et puis, on n'a pas forcément la place.

    Conseil: Si vous ne pouvez/souhaitez pas investir trop d'argent, la table à langer est facultative, vous pouvez changer votre bébé n'importe où: un tapis de change/une serviette et c'est parti mon kiki.

    8/Le mobile.

     

    Le non-indispensable matos de puériculture (à l'usage des novices)

     

    C’est un des 1er trucs que j’ai acheté, je trouvais que c’était l’élément indispensable d’une chambre de bébé. THE emblème choupi'.

    Dans les faits: Au début,MisterBB s’en foutait complétement, ensuite il en a eu peur et après, il était trop « grand » et il arrivait à les toucher ! 

    Conseil: Dur de s'en passer rien que pour le symbole de la chambre de bébé...

    Pensez au marché de l'occasion: comme ça, si ça lui plaît, c'est bien et sinon, tant pis, vous le passerez à quelqu'un à votre tour...

    9/Les anneaux de dentition.

     

    Le non-indispensable matos de puériculture (à l'usage des novices)

     

    Ces trucs sensés être mâchouillés pour atténuer les douleurs dentaires… MisterBB n’en a jamais voulu, on a essayé tous les types(froids,dur, mou,etc.), mais rien à faire.

    Faut dire qu’il n’a pas eu une énorme phase du « tout à la bouche ». Par contre, pour les dents du coup, il n’y a rien eu à faire qu’à attendre que ça passe car rien n’a marché pour le soulager(homéo, collier d'ambre, anneaux…)

    Conseil: C'est un petit investissement donc vous pouvez le tenter...Sinon, il y en a souvent avec les revues style "Parents","Family",etc. Vous pouvez donc combiner l'utile à la lecture.

    10/La poussette.

     

    Le non-indispensable matos de puériculture (à l'usage des novices)

     

    S'il y a bien une chose que je pensais indispensable, c'est celle-ci.

    Dans les faits: On s’en est servi pour quelques ballades à son 1er été mais ensuite, porte-bébé(plus passe-partout) et dés qu’il a commencé à se mettre sur ses jambes (vers 9 mois) il ne voulait plus rester dans la poussette ->Il voulait la pousser…Bref, elle nous aura servi quelques heures, à peine, il n’en veut toujours pas !

    Du coup, on avait investi dans 2 poussettes (d'occasion) 1 'grosse' et une 'canne' et elles n'ont quasi pas servi...

    Conseil: A moins d'être sûrs de beaucoup vous déplacer, n'investissez pas trop cher dans une poussette qui pourrait ne vous servir que pour quelques ballades.

     

    Voilà pour mon petit retour d'expérience.

    Je pense que ce qu'il faut retenir, c'est qu'il ne faut pas se précipiter à tout acheter à l'avance.

    Voyez d'abord comment est votre bébé(nerveux, calme, impatient,etc.), ce qu'il aime ou pas et si vous le pouvez, testez déjà quelques 'trucs'(tapis, arche de jeux, transat,...) chez des amis qui ont eu un enfant avant vous .

    Si vous n'avez pas d'amis chez qui tester, pensez malin et écolo avec le marché de l'occasion (internet, bourse aux jouets/à la puériculture). Franchement, les enfants s'en servent tellement peu de temps que c'est comme neuf à moindre coût.

    Si vous avez des questions ou souhaitez en rajouter, n'hésitez pas à laisser un petit com'!

     

     

     

     


    8 commentaires
  • Dans la même journée en plus !

     

    J'ai testé: Le coiffeur ET le supermarché avec MisterBB

     

    …Et j’ai survécu.

    Qui l’eût cru ?

     

    Moi et MisterPapa, nous avons pour principes d’éviter au maximum d’exposer MisterBB aux situations non adaptées pour les bébés depuis sa naissance (foule, bruit,etc). De ce fait, MisterBB n’a connu qu’un passage éclair au magasin de bricolage à 6 mois et plus depuis.  Et jamais chez le coiffeur.

    Mais là, la situation ‘cheveuesque ‘ de MisterBB n’était plus tenable, c'était ça avec la mèche droite :

    J'ai testé: Le coiffeur ET le supermarché avec MisterBB

    Claude François, sort de ce corps !

     

    J’arrivais encore, quand il était bien disposé, à couper sa mèche pour qu’elle ne lui tombe pas dans les yeux mais c’était tout. Avant qu’il ne développe ses réflexes, j’avais même réussi à jouer à l’apprentie coiffeuse en coupant au dessus des oreilles et dans le cou (et je ne l’avais pas raté, j’étais fière) mais il a vite compris ce que ça voulait dire quand je m’approchais avec des ciseaux et il défendait sa chevelure bec et ongles.

    Bref, après maintes tergiversations (MisterPapa aimait bien que son fils ressemble à Claude François), on s’est dit que l’hiver finissant, nous allions lui enlever son poil d’hiver l’emmener chez le coiffeur. Restait à en trouver un abordable, parce que bon, ça reste une mini-coupe quand même…Mes recherches tournaient autour de 10 euros avec un pic à 14 euros ! (pour un enfant de moins de 2 ans donc…)

    Et puis, je suis tombée sur un salon avec un site internet (chose assez rare pour être notée dans les environs) qui proposait la coupe bébé à  4 euros !  Allez, ni une, ni deux, c’est parti mon kiki !

    J’appréhendais beaucoup que MisterBB ne tiennent pas en place. Rester assis n’est pas dans sa nature…

    Nous sommes arrivés et avons tout de suite été pris en charge par une coiffeuse, elle nous  a fait installer MisterBB dans un siège haut avec un petit volant, lui a mis la cape avec un petit chien rigolo et les mèches ont commencé à tomber…

    MisterBB était sérieux comme un pape ! Il regardait un peu autour mais n’a pas bougé d’un cil…

    Pendant ce temps, moi je voyais ses cheveux tomber et je le voyais se transformer sous mes yeux… Nan mais quoi ? Arrêtez ! Je veux recoller les cheveux de mon bébé !!  C’est qui ce petit garçon que vous me donner à la place de mon tout petit bébé d’amour ??!

     

    J'ai testé: Le coiffeur ET le supermarché avec MisterBB

     

    J’ai essuyé mes larmichettes d’un revers de main avec un « Ah !Ah ! Mais non, j’avais une poussière dans l’œil » dont personne n’a été dupe et j’ai demandé à la coiffeuse qu’elle me garde une mèche. Oui, je sais, ça sert à rien, mais j’ai pas pu m’en empêcher (gagaterie parentale quand tu nous tiens).

    Et voilà mon tout petit qui ressemble à un vrai petit gars.

    Bon, il ne me reste plus qu'à m'y faire...

     

    Bref, après avoir dit merci et au revoir à la dame, nous nous sommes dirigés vers le supermarché en face (galerie commerciale oblige) pour trouver ce qui ferait plaisir à MisterBB pour Pâques (oui on est un peu en avance mais comme nous faisons peu les magasins, on saisit l’occasion quand elle se présente et je ne pense pas que MisterBB sache la date précise de Pâques) .

    Là encore, j’appréhendais qu’il courre partout, voire qu’il touche à tout et qu'on ne finisse tous énervés. 

     

    J'ai testé: Le coiffeur ET le supermarché avec MisterBB

    Franchement, ça me faisait peur...

     

    Dans les faits, il a :

    *Dansé dans les rayons sur la musique qui passait dans le magasin (c’était mimi)

    *Touché à peu de choses

    *Découvert le rayon œufs de Pâques

    *Kiffé le lapin de Pâques qui danse en chantant une chanson en américain(ce qu’on lui a pris), tellement kiffé qu’il le montrait à tous les gens qu’il croisait ! Heureusement, ils étaient tous sympas et nous ont tous dit que MisterBB était juste adorable (du coup, on a mis en veille notre côté misanthrope et on a remercié le bon goût de ses gens).

     

    J'ai testé: Le coiffeur ET le supermarché avec MisterBB

     

     

    Et au final, même la caissière a craqué, particulièrement quand il est parti en se retournant avec un petit au revoir de la main.

     

    J'ai testé: Le coiffeur ET le supermarché avec MisterBB

     

     

    Mon fils, il m’étonnera toujours.

     

     

    PS: Peut-être que je me fais un peu trop une montagne des choses parfois, mais on ne se refait pas...

     

     

     


    1 commentaire
  •   Dear Belle-Mère,

     

    Je sais que vous ne m'avez jamais trop adorée, je comprends. Moi-même, je sais que vous avez bon fond mais nous n’avons jamais eu les mêmes conversations, les mêmes réflexions, les mêmes hobbies et les mêmes envies, ça limite pas mal la communication.

    En plus, je ne voulais pas d’enfant et donc ne pas vous donner de petit enfant alors même que je vous piquais votre fils aîné, je sais, je suis cruelle.

    Finalement, j’ai changé d’avis, je vous ai apporté votre 1er petit fils, ma foi, magnifiquement bien réussi.

    Avant même d’avoir accouché, vous me parliez du « A quand le 2ème ?! » et quand je vous répondais « Euh ? Jamais ! » , je me retenais pour ne pas hurler que « Bordel, on fait bien ce qu’on veut dans la vie et on n’est pas obligé de se conformer à la jolie famille Ricorée ! Merde » . Cette discussion revient toujours, je pense toujours la même chose, maintenant, je réponds « 1 c’est déjà bien, n’est-il pas parfait ? Je ne pourrais pas faire mieux. »

    Si ça n’était que ça et votre acharnement à m’acheter à chaque vacance et à chaque occasion festive, un ustensile de cuisine alors que vous savez pertinemment que JE NE CUISINE PAS (Bordel), je pourrais encore passer l’éponge et relativiser.

    MAIS, quand il s’agit d’éduquer mon fils et recevoir vos conseils, là, je dis NON.

    Je sais que vous ne connaissez pas l’idée de parentalité respectueuse, positive ou non violente ou alors, vous pensez juste que ce sont d'autres termes pour dire laxistes.

    Certes, vous n’êtes pas un monstre, je le reconnais mais votre manière de faire(identique à celle de beau-papa), parfois me fait bondir. Le mensonge, le chantage, la menace et la punition ne sont pas des valeurs et non, respecter les peurs et les envies de mon enfant n’est pas un signe de faiblesse de ma part !  Et non, MisterPapa n’est pas non plus faible parce qu’il cuisine, fait les courses ou s’occupe de son fils.

    Je sais que vous avez élevé des enfants avant moi, ça ne veut pas dire que vos méthodes sont les bonnes. Ce sont juste les vôtres. Elles datent un peu, si au moins vous en conveniez, on pourrait en discuter. Moi aussi, je suis bornée (mais renseignée), je me retiens énormément, par diplomatie et par égard pour MisterBB.

    Je pense être une bonne mère (je n’ai pas dit parfaite) et mon fils est un enfant adorable vous en convenez, alors par pitié, plus de conseils !!

    Bien à vous.

                                                 


    3 commentaires
  • C'est ça sociabilisation? Alors, non merci!

    Avant, je me disais que la crèche, c’était bien mieux, pour l’éveil, la sociabilisation,tout ça, tout ça…

    Et puis, quand MisterBB est arrivé, je me suis aperçue qu’en y réfléchissant de plus près, la sociabilisation, elle se passe au quotidien(savoir vivre avec les autres en dehors des parents), que l’éveil ne nécessite pas un armada de 15 puéricultrices et que le rythme de mon bébé serait trop perturbé en crèche. Bref, on a choisi le mode « nounou » et malgré de multiples mésaventures dans notre quête, on en est maintenant très contents.

     

    nounou

     

     

    Je suis d’autant plus convaincue quand je le mets en présence d’autres enfants gardés en crèche.  Alors que MisterBB va vers eux, s’inquiète s’ils pleurent, leur prête ses jouets, est prêt à jouer en groupe sans problème. En retour, on le bouscule/frappe, on veut le jouet qu’il a choisi (pourtant à l’écart), on lui jette ses jouets/doudou au nez, on pique tous les jouets pour soi, etc. Bref, de l’agressivité en veux-tu en voilà (Age : de 1 an à 2 ans et demi).

    (Pourtant les parents semblent sur la même "longueur d'onde que nous)

     

    violence

     

     Alors si c’est ça la magnifique sociabilisation qu’on doit à la crèche, moi je dis : ça peut attendre.

     

    MisterBB est très sociable (dans le bon sens du terme) il sourit tout le temps, il est gentil et partageur. Il se soucie des autres, s’ils ont mal quelque part ou sont tristes, etc. Il est le 1er à aller prêter son doudou, amener son bib ou faire un bisou. Bref, c’est un gentil, il est prêt à tout pour que l’atmosphère soit calme (déjà tout bébé, il criait plus fort que nous si on s’énervait, du coup, on arrêtait et c’était fini).

     

    C'est ça sociabilisation? Alors, non merci!

     

     

    Comme il sait faire preuve de caractère, je pense que s’il doit se défendre, il y arrivera en temps voulu(j’espère) mais pour l’instant, l’agressivité le choque. En fait, pour tout dire, l’agressivité me choque toujours alors je ne sais pas si on en guérit quand on est un « gentil ».  

     

    C'est ça sociabilisation? Alors, non merci!

     

    Alors oui, je sais, on ne vit pas dans le monde des bisounours où les gens sont gentils et où tout le monde travaille main dans la main pour un monde meilleur.

     

    C'est ça sociabilisation? Alors, non merci!

     

     

    Oui, il y a de l’agressivité et de la compétition. Mais je reste une utopiste, une gentille (c’est au fond à droite derrière mon côté misanthrope) et cet environnement hostile me gonfle…On nous parle de respect à tout bout de champ mais au final, le respect à force d’être partout, il est surtout nul part.

     

    C'est ça sociabilisation? Alors, non merci!

     

    Je sais que c’est une étape normale du développement et de l’acquisition de la vie en groupe de se « heurter aux autres » (cela dit il n’est pas seul chez la nounou et ça se passe bien), j’espère qu’il s’y fera sans trop de mal mais j’ai peur. J’ai peur car je sais que c’est un enfant sensible et que les gentils n’ont pas souvent leur place dans le monde (scolaire et en général). J’ai peur car je vois que l’école est de plus en plus dangereuse pour nos enfants (et je ne parle pas des rythmes scolaires), que les enfants sont des loups entre eux et me semblent encore plus acharnés qu’à mon époque (d’où vient cette violence ?).

     

    Bref, je me demande si on ne va pas aller vivre au fin fond des bois parce qu’être sociable, en fait, même moi, je crois que je ne suis pas faite pour ça.

     

    C'est ça sociabilisation? Alors, non merci!

     

     

    Et vous, vous en pensez quoi?
    C'est quoi être sociable?
    Vous avez aussi peur pour vos enfants?

     

     


    2 commentaires