• C'était un jour comme les autres, quand MisterBB nous déclara qu'il voudrait un animal ou une petite soeur. 

    De notre côté de parents, cela paraissait logique et nous nous doutions que cela allait arriver un jour ou l'autre.

    Du coup, nous, qui aimons les animaux plus que l'idée d'avoir un deuxième, avons décidé de prendre un animal.

    Le choix:

    Dans l'idéal, tout le monde voulait un chat sauf que MisterPapa et Moi sommes allergiques (pour ma part ce fut un changement tardif car j'ai eu des chats toute mon enfance sans allergie). Bref, grosse frustration mais pas de chat.

    Poissons,tortues ou escargots: tentants par leurs côtés silencieux et faciles à vivre mais moins par leur manque d'interactivité. Eliminés.

    L'incontournable chien: un chien c'est joueur, vivant et intéractif ça c'est sûr .

    L'enfant était pour (sans surprise) nous contre: laisser le chien seul à la maison 10 heures par jour voire plus, les "balades pipi" sous tous les temps, les aboiements, les destructions en tout genre, les poils, le coût, le côté remuant ...Ca ne nous attire pas (on a déjà un enfant pour l'animation).

    Il restait donc à choisir entre hamster, cochon d'inde ou lapin.

    M'étant renseignée sur ces petits animaux et l'occasion s'étant présentée à nous à ce moment là, nous avons adopté un lapin bélier né dans une famille (pas en animalerie donc), lapin censé être des plus sympathiques. 

    lapin

    Adorable s'il en est au 1er coup d'oeil.

    Les premiers temps, nous avons mis son asociabilité sur le compte de la nouveauté et de l'adaptation. On a été cool et confiants: lui laissant son espace, choisissant le top de la cage spacieuse, top nourriture, pas de gestes brusques,etc.

    Mais le temps passant, il a fallu se rendre à l'évidence, nous avions adopté un asocial qui nous agressait dés que nous l'approchions de trop près.

    Je vous laisse imaginer la frustration de MisterBB qui est loin du lapin de ses rêves et clairement, j'avais aussi imaginé un animal plus cool...

    Il ne me reste plus qu'à changer sa cage 2 fois par semaine et entendre MisterBB me demander"Je pourrais avoir un animal pour jouer ou une petite soeur?"

     

    Je le savais pourtant que c'était l'erreur du parent débutant...

     

     


    10 commentaires
  • Terrible Two, on connait. 

    Pour ma part, MisterBB nous a fait un "bon" Terrible Three...mais bref, ne parlons plus des choses qui fâchent.

    Le Formidable Four (4 - pas la cuisson)

    Car maintenant, nous voilà dans le Formidable Four (révise tes chiffres en anglais wink2),comment ça il n'existe pas?

    Ici, il existe:

    *Quasiment plus de conflits (ou pour des broutilles, vite oubliés), une belle coopération et des moments de partage et de fierté parentale en veux tu en voilà!

    *Le coucher (si difficile pour nous et lui) est enfin devenu agréable (avec parfois des moins biens mais ça reste un enfant pas une licorne)

    *L'autonomie (dont je me demandais si un jour elle l'inspirerait) arrive à pas de géant sans que j'ai à faire quoique ce soit!

    *Sa curiosité et sa motivation sont reparties de plus belle:

    Il me parle de Picasso, de Matisse et de Charles Perrault...

    Il veut lire, écrire, compter, dessiner,chanter, parler anglais...

    Il s'attèle aux jeux de société avec passion et adore la stratégie.

    Nous avons été, pour la première fois depuis sa naissance, dans un restaurant sans jeux et autres qu'une pizzéria ou une crêperie (que j'adore ceci étant) et c'était super.

    Nous avons été chez l'ophtalmo pour vérifier sa vue (ça va pour l'instant) et il a attendu 45 minutes sagement!

    Tous les jours, il m'épate par une expression qu'il utilise ou une action qu'il va faire sans que je lui demande par exemple.

    Et tout ça, en restant mon petit garçon câlin que j'adore.

    Le Formidable Four, j'adhère.


    Et chez vous, Formidable Four ou Fucking Four?

     

     


    10 commentaires
  • Evoluer et grandir ensemble1

    Quand je relis mes écrits au début de ce blog (et donc quand MisterBB était bébé), je me dis que c'est incroyable à quel point les choses évoluent.

    Et quand c'est positif, c'est encore plus cool: Par exemple, un de mes premiers articles parlait des trajets en voiture particulièrement éprouvants pour aller en vacances notamment et cette année, on est parti à plus de 700km et il a été ADORABLE (mais on a attendu 4 ans quand même pour le tenter: traumatisés je vous dis).

    Je me rends compte aussi que je suis moins angoissée et moins "habitée" par mon devoir de mère. Je relativise beaucoup plus les bobos, j'essaie de le laisser faire ses expériences, de moins le protéger (mais c'est pas facile) et surtout, je peux le laisser en vacances sans culpabiliser de me "débarrasser" de lui.

    Le fait qu'il grandisse et qu'on puisse avoir de vrais échanges jouent beaucoup.

    Ca n'est pas toujours simple et la période 3-4 ans a été particulièrement dure. C'est à ce moment là que j'ai lu la discipline positive. MisterBB avait clairement besoin de fermeté (en plus de l'attention qu'on lui portait déjà).

    Evoluer et grandir ensemble

    J'avais aussi assisté à une conférence d'Isabelle Filliozat qui, je l'avoue, ne m'avait pas vraiment convaincue (bien que j'apprécie, par ailleurs, plusieurs de ses idées).

    Plus il grandit, plus je découvre toutes les nuances que recouvrent le métier de parents et à quel point il est difficile de ne pas tomber dans les "trop", de trouver ce qui convient pour mon enfant en particulier.

    J'aime la complicité qui nous lie, cette confiance qui j'espère restera le plus longtemps possible.

    Il n'y a pas de parents parfaits (comme qui dirait) mais que c'est intéressant d'évoluer et de grandir ensemble.

     

    Et chez vous?

    Avez vous l'impression de grandir aussi en même temps que vos enfants?

    Etes vous sûrs de vous ou en tâtonnements?

     

     

     

     


    4 commentaires
  • En vacances (pluvieuses), c'est instauré naturellement le moment jeux du soir.

    J'avais eu la bonne idée d'emporter des jeux compacts mais amusants et qu'on puisse partager ensemble.

    MisterBB avait déjà été initié au UNO mais avec des régles simples (juste même couleur ou même chiffre), là, on s'est dit que c'était le bon moments pour lui expliquer le reste. Il a tellement bien intégré, qu'il nous bat maintenant régulièrement! Mais c'est un moment sympa

    Le moment jeux

     

    On joue aussi au Mistigri. Jeu simple ou le but du jeu et de ne pas finir avec le Mistigri dans son jeu. A 3, c'est plus drôle.

    Le moment jeux2

     

    Il y a bien sûr les dominos et les lotos. Tout un tas à imprimer sur le net donc même pas la peine d'investir (et en plus ça prend moins de place). Idéal quand on a aussi une plastifieuse (mais non obligatoire).

    Ainsi que les jeux de l'oie (en variante) j'ai imprimé sur internet avant de partir un jeu sur le thème des Minions ICI et un autre avec une licorne que j'ai plastifié. Simple mais efficace (des idées chez Youliedessine).

    Le moment jeux3

     

    MisterBB aime aussi faire des puzzles le soir, pour les vacances j'avais prévu une boite qui en contient 3 ainsi que des cahiers d'activités qu'il faisait à l'envie.

    Bref, ces vacances, si elles ne nous ont pas permis de profiter du beau temps, nous ont permis de trouver une activité à 3 calme et sympa avant le coucher. 

    Et pour les vacances, ce sont vraiment des bons plans peu encombrants (et pas chers).

    Et chez vous, quels jeux partager vous avec vos enfants?

    Avez vous un moment privilégié pour jouer?

     

     


    4 commentaires
  • bilan

    Le bilan de cette année écoulée entre les 3 et les 4 ans de MisterBB :

    Ce fut une année compliquée, pleine de doutes, de faiblesses, de cris aussi (et oui, j'ai faibli).

    Il y a bien sûr eu aussi des moments de rire, de tendresse et de complicité mais  je ne suis pas de celles qui ne parlent que du rose, des paillettes et des licornes, parce que parler de ce qui cloche m'aide à y réfléchir et j'espère aussi à se faire sentir moins seuls les parents qui ne vivent pas avec des enfants parfaits (mais géniaux quand même, ça n'empêche).

    Se fut une année constructive aussi: MisterBB qui s'autonomise, qui grandit et moi aussi, je me suis vraiment affirmée dans mon rôle de mère.

    J'ai compris que faire preuve d'autorité, ne veut pas dire faire preuve d'autoritarisme: Le dialogue est possible et privilégié, il y a parfois des exceptions, il y a parfois des excuses, je ne suis pas un tyran mais les limites sont les limites.

    Je me suis beaucoup remise en questions sur bien des plans.

    Je vais changer de travail et devoir m'adapter à un nouveau lieu, de nouvelles collègues.

    J'ai du faire des concessions pour cela et je verrai moins mon fils.

    Une page se tourne, MisterBB va sur ses 5 ans et moi qui ai tenu à profiter le plus possible de son enfance, je me retourne maintenant vers moi et vers mon couple aussi.

    Cela est plus difficile qu'il n'y parait (pour moi en tout cas):

    Laisser échapper le temps et laisser grandir ce bébé qui n'en est plus (trop) un

    et me dire que je suis encore assez jeune pour être ambitieuse, pour être moi-même (et pas seulement une maman), pour faire ce que j'aime.

    Ces choses qui peuvent paraître évidentes me demandent un réel effort sur moi-même car être Maman m'a vraiment changée et "habitée".

    J'aime les nouveaux projets, j'aime la nouveauté, j'aime les remises en question et les défis et je sens que cette année qui va débuter en septembre (avec nouveau poste) me réservent pas mal de choses.

     

    Sur ce, encore un article la semaine prochaine et après VACANCES!!

    Bonnes vacances à tous et à la rentrée pour de nouvelles aventures!

    vac

     

     


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique