• Bilan de décembre-janvier 2

    Début du mois, Mister BB a un petit rhume et une toux qui va nous ruiner plusieurs nuits + prendre 1 congé. BAD POINT :1

    MisterBB n'a certes pas la grande forme mais pile au moment où je décide de prendre RDV avec la maîtresse pour parler des mini caïds qui embêtent mon fiston, il me dit qu'ils ont arrêté . GOOD POINT:1

     

    Noël approche mais j'ai déjà trouvé tous les cadeaux ou quasi, je suis large. GOOD POINTS : 2

    MisterBB se met à pleurer tous les matins et tous les soirs pour ne pas aller à l'école en me disant qu'il s'y ennuie et qu'il veut rester à la maison. Pareil pour aller chez nounou ou papy mamy, on passe par tous les stades pour essayer de l'apaiser, rien n'y fait. On sature. BAD POINTS: 2

    Semaine avant les vacances de Noël, MisterBB rate l'école car il n'est pas en forme. On le soigne, on le couve et on se dit que ça va passer. Le week-end, il se plaint de l'oreille samedi soir mais il se calme dés que je reste à côté de lui et le dimanche, il pète le feu.

    Lundi des vacances, la journée se déroule à merveilles quand le soir venu, MisterBB hurle qu'il a mal aux oreilles. Appel à SOS Médecins qui me dit, 1er RDV à 20h45 à l'autre bout de la city sinon attendez qu'on vienne chez vous. On attend (le doc est sensé être près de chez nous), MisterBB monte en température et va repeindre le sol des WC, on désespère et on se demande si on va aux urgences ou pas. BAD POINTS :3

    23h20: Le médecin arrive. Otite externe, ça va passer vite. On est soulagés mais inquiets quand même (MisterBB n'est pas souvent vraiment malade)

    On galère pour lui donner les médicaments, il crache, se débat, et pour cette fois, les huiles essentielles ne sont pas suffisantes. Je désespère. BAD POINTS : 4

    Alors que cela devait passer en 2 jours, nous sommes déjà le jour du réveillon et ça ne va pas mieux. C'est même pire puisque c'est passé aux 2 oreilles! Cela fait 3 nuits que je me réveille avec lui toutes les heures pour apaiser sa douleur (tenter).

    J'attrape une migraine d'enfer qui ne me quittera pas pendant 4 jours.

    Le soir, du réveillon, sa fièvre remonte, on hésite à annuler mais il est tellement impatient malgré tout, qu'on lui donne du Doliprane et qu'on y va .

    Il restera une grande partie de la soirée affalé sur le canapé devant la télé pendant que son petit cousin en grande forme fait un vacarme d'enfer (je crois que ma tête va exploser).

    MisterBB est tout de même très heureux de découvrir les cadeaux.

    Bilan de décembre-janvier 3

    On rentre à la maison à 1h, il a un regain d'énergie et ne veut pas se coucher (nous si!). MisterPapa me dit qu'il dort avec lui (je me dis Chouette!) mais à 4h du matin, MisterPapa ne gère plus et je dois intervenir pour calmer MisterBB.

    Réveil toutes les heures jusque 8 heures puis grasse mat' jusque 12h

    (Je me demande si je n'ai pas des gènes de SuperWoman?)

    BAD POINTS: 3012 ??

    Cette maladie de m**** va t-elle cesser un jour?! Et en passant, ma migraine aussi tant qu'à faire...

    Le lundi suivant, les choses s'améliorent, petite forme mais moins de douleurs.

    Mardi, on remarque une boule rouge sur le bord de l'oeil de MisterBB, direction la pharmacie. Pommade pour orgelet, recombat pour lui mettre (3xjours jusqu'à disparition)...BAD POINTS: Who's counting anymore?

    Réveillon de nouvel an entre amis, tranquille, sympa. GOOD POINTS: 3

    Coucher: MisterBB ne veut toujours pas dormir, il chouine et négocie (il est 2h du mat')Je suis épuisée. La fille de nos amis s'endort en 5 minutes chrono...(je suis jalouse).

    Vendredi, accalmie, journée cool. GOOD POINTS: 4

    Samedi, je ne tiens plus debout, j'ai des vertiges, la tension d'un paresseux anémique et le boulot c'est lundi... BAD POINTS: I'm desperate

    Lundi, vertiges toujours mais je vais bosser (doucement), mardi, vertiges toujours, j'appelle un docteur pour moi et MisterBB dont l'orgelet ne semble pas évoluer. Ca n'est pas "mon" docteur qui ne peut jamais nous prendre dans la journée mais il est proche de chez nous.Fin de la poisse? GOOD POINTS: 5

    RDV chez le doc le soir même, orgelet vite expédié. Vertiges aussi, ça n'est pas la tension selon lui (bah oui, elle était remontée chez lui alors que jusqu'au matin même, c'était la cata). Il me dit que ce sont les cervicales..Soit.

    Bref, on y est toujours. La crève traînasse toujours dans la maison entre moi et MisterPapa qui essayons de limiter.Je touche du bois pour que MisterBB ne rechope pas un virus.

    Lui qui se couchait bien mieux depuis mon article "L'enfer du coucher" recommence à nous faire damner pendant une heure...

    Il n'est toujours pas propre la nuit et on commence à me dire qu'il est en retard.

     

    Alors, j'essaie de relativiser, je sais que ça ne sont que des petits tracas,

    mais là je suis EPUISEE, j'ai besoin d'évacuer.

    On pourrait pas hiberner comme les ours????

    Bilan de décembre-janvier

     

    Sur ce, je vous souhaite plein de bonheur dans vos chaumières pour 2016.

     

     


    4 commentaires
  • Ca y est, MisterBB qui ne demandait jamais après un autre bébé commence à prendre conscience que chez certains autres, il y a des frères et des soeurs et pas chez nous.

    Après la tentative d'affection animale échouée, je dois donc lui expliquer que non, il ne sera pas grand frère et en quoi c'est cool . Que s'il y a des côtés positifs à être grand frère, il y en a aussi à ne pas l'être et surtout que c'est notre choix de parents et qu'il aura ce choix quand il sera (ou non) papa.

    Bref, je lui dis surtout que je suis si heureuse de tous les moments que je passe avec lui que je ne veux pas me partager et ne plus en avoir le temps ou la possibilité.

    Je lui dis que j'aime le voir grandir et que je ne veux pas repartir de zéro avec un bébé et être encore plus fatiguée.

    Je lui dis que j'ai adoré quand il était bébé mais que je n'en ai plus envie.

    Je le dis et je le ressens, même si je ne suis pas insensible quand il me dit "je m'en occuperai bien maman!" .

    Je ne veux pas faire d'enfant pour lui faire un compagnon de jeux.

    Je ne veux pas me partager, je ne veux que l'aimer lui et que ça soit bien ou mal, qui pourrait l'affirmer?

    Je n'ai pas de manque et pas de regrets, et même s'il fut un temps éloigné où j'ai pu vouloir élever une fille, cela n'est plus depuis que mon fils est apparu.

    Au creux de moi, rien ne manque, pas d'impression d'inachevé ou de vide.

    Plus il grandit, plus cette sensation d'être au complet s'ancre en moi et je profite de chaque moment à sa juste valeur.

    Ce manque que je n'ai pas


    17 commentaires
  • C'était un jour comme les autres, quand MisterBB nous déclara qu'il voudrait un animal ou une petite soeur. 

    De notre côté de parents, cela paraissait logique et nous nous doutions que cela allait arriver un jour ou l'autre.

    Du coup, nous, qui aimons les animaux plus que l'idée d'avoir un deuxième, avons décidé de prendre un animal.

    Le choix:

    Dans l'idéal, tout le monde voulait un chat sauf que MisterPapa et Moi sommes allergiques (pour ma part ce fut un changement tardif car j'ai eu des chats toute mon enfance sans allergie). Bref, grosse frustration mais pas de chat.

    Poissons,tortues ou escargots: tentants par leurs côtés silencieux et faciles à vivre mais moins par leur manque d'interactivité. Eliminés.

    L'incontournable chien: un chien c'est joueur, vivant et intéractif ça c'est sûr .

    L'enfant était pour (sans surprise) nous contre: laisser le chien seul à la maison 10 heures par jour voire plus, les "balades pipi" sous tous les temps, les aboiements, les destructions en tout genre, les poils, le coût, le côté remuant ...Ca ne nous attire pas (on a déjà un enfant pour l'animation).

    Il restait donc à choisir entre hamster, cochon d'inde ou lapin.

    M'étant renseignée sur ces petits animaux et l'occasion s'étant présentée à nous à ce moment là, nous avons adopté un lapin bélier né dans une famille (pas en animalerie donc), lapin censé être des plus sympathiques. 

    lapin

    Adorable s'il en est au 1er coup d'oeil.

    Les premiers temps, nous avons mis son asociabilité sur le compte de la nouveauté et de l'adaptation. On a été cool et confiants: lui laissant son espace, choisissant le top de la cage spacieuse, top nourriture, pas de gestes brusques,etc.

    Mais le temps passant, il a fallu se rendre à l'évidence, nous avions adopté un asocial qui nous agressait dés que nous l'approchions de trop près.

    Je vous laisse imaginer la frustration de MisterBB qui est loin du lapin de ses rêves et clairement, j'avais aussi imaginé un animal plus cool...

    Il ne me reste plus qu'à changer sa cage 2 fois par semaine et entendre MisterBB me demander"Je pourrais avoir un animal pour jouer ou une petite soeur?"

     

    Je le savais pourtant que c'était l'erreur du parent débutant...

     

     


    10 commentaires
  • Terrible Two, on connait. 

    Pour ma part, MisterBB nous a fait un "bon" Terrible Three...mais bref, ne parlons plus des choses qui fâchent.

    Le Formidable Four (4 - pas la cuisson)

    Car maintenant, nous voilà dans le Formidable Four (révise tes chiffres en anglais wink2),comment ça il n'existe pas?

    Ici, il existe:

    *Quasiment plus de conflits (ou pour des broutilles, vite oubliés), une belle coopération et des moments de partage et de fierté parentale en veux tu en voilà!

    *Le coucher (si difficile pour nous et lui) est enfin devenu agréable (avec parfois des moins biens mais ça reste un enfant pas une licorne)

    *L'autonomie (dont je me demandais si un jour elle l'inspirerait) arrive à pas de géant sans que j'ai à faire quoique ce soit!

    *Sa curiosité et sa motivation sont reparties de plus belle:

    Il me parle de Picasso, de Matisse et de Charles Perrault...

    Il veut lire, écrire, compter, dessiner,chanter, parler anglais...

    Il s'attèle aux jeux de société avec passion et adore la stratégie.

    Nous avons été, pour la première fois depuis sa naissance, dans un restaurant sans jeux et autres qu'une pizzéria ou une crêperie (que j'adore ceci étant) et c'était super.

    Nous avons été chez l'ophtalmo pour vérifier sa vue (ça va pour l'instant) et il a attendu 45 minutes sagement!

    Tous les jours, il m'épate par une expression qu'il utilise ou une action qu'il va faire sans que je lui demande par exemple.

    Et tout ça, en restant mon petit garçon câlin que j'adore.

    Le Formidable Four, j'adhère.


    Et chez vous, Formidable Four ou Fucking Four?

     

     


    10 commentaires
  • Evoluer et grandir ensemble1

    Quand je relis mes écrits au début de ce blog (et donc quand MisterBB était bébé), je me dis que c'est incroyable à quel point les choses évoluent.

    Et quand c'est positif, c'est encore plus cool: Par exemple, un de mes premiers articles parlait des trajets en voiture particulièrement éprouvants pour aller en vacances notamment et cette année, on est parti à plus de 700km et il a été ADORABLE (mais on a attendu 4 ans quand même pour le tenter: traumatisés je vous dis).

    Je me rends compte aussi que je suis moins angoissée et moins "habitée" par mon devoir de mère. Je relativise beaucoup plus les bobos, j'essaie de le laisser faire ses expériences, de moins le protéger (mais c'est pas facile) et surtout, je peux le laisser en vacances sans culpabiliser de me "débarrasser" de lui.

    Le fait qu'il grandisse et qu'on puisse avoir de vrais échanges jouent beaucoup.

    Ca n'est pas toujours simple et la période 3-4 ans a été particulièrement dure. C'est à ce moment là que j'ai lu la discipline positive. MisterBB avait clairement besoin de fermeté (en plus de l'attention qu'on lui portait déjà).

    Evoluer et grandir ensemble

    J'avais aussi assisté à une conférence d'Isabelle Filliozat qui, je l'avoue, ne m'avait pas vraiment convaincue (bien que j'apprécie, par ailleurs, plusieurs de ses idées).

    Plus il grandit, plus je découvre toutes les nuances que recouvrent le métier de parents et à quel point il est difficile de ne pas tomber dans les "trop", de trouver ce qui convient pour mon enfant en particulier.

    J'aime la complicité qui nous lie, cette confiance qui j'espère restera le plus longtemps possible.

    Il n'y a pas de parents parfaits (comme qui dirait) mais que c'est intéressant d'évoluer et de grandir ensemble.

     

    Et chez vous?

    Avez vous l'impression de grandir aussi en même temps que vos enfants?

    Etes vous sûrs de vous ou en tâtonnements?

     

     

     

     


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique