• l'oeuf ou la poule? (autonomie et protection)

     

    La mode actuelle, semble t-il, est de culpabiliser les parents comme moi: les parents près du toboggan qui ne regardent pas leur téléphone, ceux qui n'arrivent pas à laisser leur enfant de 2 ans se faire mal alors qu'ils peuvent l'éviter, ceux qui interviennent quand un plus petit se fait bousculer par un plus grand ...

    Si je comprends bien que, dans l'absolu, l'enfant doit se forger face au monde;j'ai du mal avec ce concept de culpabilisation (encore), d'autant que je pense faire partie des parents qui se posent des questions (trop) et se remettent en question...

    Les dangers potentiels sont en permanence dans ma tête et j'avoue, lâcher prise sur certains détails insignifiants pour certaines, me demande un grand effort sur moi-même (le laisser aller à une sortie scolaire).

    Je ne regrette, ni ne m'excuse d'être une maman poule, surtout durant les 3 premières années de vie de mon fils. Son caractère, le mien, celui de son père, ont fait que nous avons agit comme bon nous semblait.

    Il y a peu, je me suis demandé si c'était notre faute (papa est encore plus protecteur que maman) si notre fiston  ne souhaitait pas grandir, était très (trop) sensible et recherchait peu l'autonomie à 5 ans.

     

    Lequel engendre l'autre :

    Instinct protecteur = enfant peu autonome/très sensible? ou

    enfant sensible= instinct protecteur développé?

     

    J'ai observé, j'ai discuté, j'ai lu et j'ai essayé de changer (un peu).

    Finalement, mon fils s'autonomise à son rythme (pile quand je le trouvais vraiment peu enclin, le voilà qui s'y met!)

    J'essaie de le laisser faire des choses quand les conditions de sécurité me paraissent suffisantes (et d'inciter son père à faire de même).

    Je ne le laisse toujours pas jouer sur une aire de jeux sans le surveiller (et pour l'instant, l'expérience m'a donné raison).

    Bref, j'essaie de trouver le bon équilibre pour moi et pour lui, car je sais que mon fils doit se construire dans ce monde et ça n'est pas chose facile.

    Je ne suis pas une optimiste et je n'ai pas confiance dans la bonté humaine.

    Toutes ces réflexions m'ont surtout amené à une conclusion étonnante: je change en permanence.

    Des idées, des principes que je pensais sûrs, ancrés en moi sont remis en cause régulièrement, au fur et à mesure que Ptit Loup grandit. C'est déstabilisant et, en même temps, super constructif.

     Ptit Loup devrait s'en sortir et il nous a dit, comme ça, en l'air: "Je suis très content de vous avoir comme parents". Et ça, ça fout en l'air toutes les pseudo culpabilisation du monde.

     

    Et chez vous, enfant autonome? enfant sensible?

    Pensez-vous que le caractère de votre enfant vous amène à être un parent cool ou poule?

    Les enfants vont-ils tous finir névrosés??? intello

     

     

     

     


    2 commentaires
  • On avance, on avance...

    Cela fait un moment que je n'ai pas écrit ici.

    Il y a à cela beaucoup d'explications:

    - Ptit Loup qui n'arrête pas d'enchaîner les maladies depuis le début de l'année (scolaire), lui qui n'était quasi jamais malade...

     

    -Moi, fatiguée mais motivée, avec un nouveau boulot prenant et un MisterPapa dont le boulot aussi devient prenant et donc, pour la répartition des tâches, c'est moins facile.

     

    -L'achat d'un piano parce que famille motivée pour apprendre à jouer de ce bel instrument.Frustration de ne pas trouver d'école de musique acceptant les enfants de 5 ans (pas avant 6 ans - CP minimum), alors que Ptit Loup est sur-motivé et joue tous les jours depuis l'achat (de fait, je vais faire "prof" avec mes quelques bases et des méthodes achetées, j'en reparlerai plus tard).

     

    -Période de doute et d'inquiétude pour Ptit Loup. Depuis novembre, beaucoup de périodes de "pas bien" moral: violences scolaires, ennui pendant la classe, pleurs le soir, le matin, questions existentielles, envie de rien...

    Nous avons eu des RDV avec la maîtresse, cela n'a pas apporté grand chose. Ceci étant, la violence s'est arrêtée, ce qui est primordial. Pour le reste, nos différentes observations,discussions (notamment avec la maîtresse) et recherches nous ont amenés à penser que, peut-être, Ptit Loup serait un Zèbre. Un petit enfant à haut potentiel. Il en a beaucoup de signes, tout en étant pas du tout le meilleur dans tous les domaines. Bref, nous n'avons pu obtenir un RDV au Centre Médico Psychologique des enfants précoces de notre ville qu'en septembre prochain, j'espère donc que le reste de l'année se passera en douceur.

    -J'ai découvert (disons qu'une spécialiste a confirmé mes doutes de longue date) que j'étais Hypersensible et que c'était un gentil cadeau empoisonné dont j'avais vraisemblablement fait don à ma descendance...(over culpabilité donc)

    Voilà donc le point sur la situation actuelle, j'ai l'impression d'être perdue dans une marée de doutes sur à peu près tout.

    Je tente de garder le moral et la forme (pas malade malgré la fatigue, un miracle) et j'espère revenir par ici dés que possible (parce que j'aime bien parler glasses)

     

    J'espère que tout va bien dans vos chaumières.

    Portez-vous bien!

     

     


    3 commentaires
  •  

     

    Un anniversaire de Super Héro (DIY et guide de survie)

     

    Pour cette année, MisterBB voulait une fête de Super Héros, c'est son truc en ce moment: Spiderman,Hulk,Thor et les autres...

    Bref, ayant pris commande de son souhait tôt, j'ai éclusé le net à la recherche d'idées simples et efficaces.

    Une manière aussi de me rassurer car , pour la première fois, j'avais accepté qu'il invite quelques copains (4 max). Moi et les enfants des autres,  je ne suis pas très à l'aise,mais pour lui faire plaisir, j'étais prête à me sacrifier.

    Au final, ils étaient en tout 2 garçons et 2 filles (et c'était suffisant intello) pour une durée de 2h30 (ne croit pas que c'est peu).

    J'avais fait l'invitation sur Paint et 2 mères m'ont dit qu'elle était cool (merci!)

    Un anniversaire de Super Héro

     

    La déco me tenait particulièrement à coeur, un défi perso (pour toutes les fois où on m'a dit que j'étais nulle en arts plastiques sûrement).

    J'ai donc confectionné un décor de ville la nuit (où je souhaitais faire une séance photo) matériel: une nappe noire, des post-it, une règle, de la craie et de la patience.

    Un anniversaire de Super Héro (DIY et guide de survie)

     

    J'ai imprimé peu de choses car plus d'encre de couleurs! Du coup, j'ai beaucoup dessiné et colorié moi-même (aidée par Fiston quand il était motivé).

    J'ai appris à dessiner le logo de Batman , de Superman et de Flash (fierté).

    J'ai découpé beaucoup de nappe noire. J'ai utilisé beaucoup de Patafix blanche (super invention):

    Un anniversaire de Super Héro (DIY et guide de survie)2

    (avec son prénom évidemment, les lettres ont aussi été découpées dans la nappe)

     

    J'ai fait le plein de bonbons (les fils, un grand succès) et j'ai déniché des Carambar Mystery qui portent un masque! Idéal pour le thème. Je voulais aussi faire des sucettes super-héros (avec une cape et un petit masque) mais manque de temps.

    J'ai imprimé et préparé quelques activités, qui, je pensais, tiendraient l'intérêt de la meute pendant les 2h30 prévues (mouahahah, naïve):

    - Décoration d'un masque avec autocollants et étoiles (découpés dans des feuilles de mousse et mis l'élastique à l'avance), puis séance photo.

    Un anniversaire de Super Héro

     

    -Confection d'un bracelet et d'un bouclier (idée inspirée par MisterBB qui en me tendant une assiette en plastique, me dit, "on peut faire Captain America!").

    Pour le bracelet, une simple bande de carton rouge (prédécoupée aussi à l'avance à la taille) avec décoration par les loulous.

     

    Un anniversaire de Super Héro (DIY et guide de survie)

    Pour le bouclier, j'ai imprimé le logo de captain america en noir et blanc et les ai fait le colorier à leur guise et écrire leur nom. Ensuite, j'ai agrafé une bande de carton derrière pour qu'ils puissent le tenir.

    Le rendu est cool, par contre, il ne faut pas faire le foufou avec, ça n'a pas tenu à une fausse bagarre de ballons de baudruche wink2 (Heureusement, ça se répare)

    Un anniversaire de Super Héro (DIY et guide de survie)bou

    En activité "physique":

    - On a commencé par un petit "parcours" suivre la ligne du carrelage du couloir (ouais, j'avais acheter du scotch de couleurs mais impossible de remettre la main dessus -loose)

    - Puis un colin maillard (adapté car je voulais un truc qui ne les place pas en échec) Donc, 2  tours sur soi,  les yeux bandés par une écharpe, dans un petit bout de couloir, pour aller mettre une étoile autocollante sur l'étoile de la cible (toujours le logo de Captain America mais en A3). Ils se sont aidés les uns les autres, c'était sympa, c'est ce qui a déridé l'ambiance.

    - J'ai caché des figurines de Super héros (4) dans les pièces que j'avais laissé en libre accès. Les enfants ont adoré, du coup, je l'ai refait une fois ! Ensuite, ils ont voulu jouer à cache-cache (heureusement, car je n'avais plus trop d'idées!).

    - J'avais aussi caché un petit paquet de bonbons chacun dans un grand seau de granules de chauffage, les enfants ont du plonger leur main pour le trouver.

    Ensuite, petite pause pour boire et manger des friandises.

    Avec Fiston, nous avions fabriqué un Hulk avaleur de balles (une idée piochée sur Pinterest et adaptée). 

    matériel: Un bout de carton, de la peinture, 2 attaches parisiennes et une boite de mouchoirs.

    Un anniversaire de Super Héro (DIY et guide de survie)h

    - Petit jeu de lancer avec une cible "scratch" et des balles autoagrippantes.

    - Ils ont aussi joué avec des ballons de baudruche mais j'ai calmé le jeu, car quand 4 enfants sont à fond en même temps, ça dérape forcément.

     

    Pour le gâteau, j'avoue que j'ai fait simple: gâteaux individuels au yaourt goût vanille ou vanille cacao. je voulais faire une déco dessus mais pas le temps et plus la motiv'.

     

    Un anniversaire de Super Héro (DIY et guide de survie)

     

    Les filles n'ont même pas goûté (j'aurais du mettre de la chantilly?)  et les garçons pas trop non plus (effet de groupe).

    Vers 16h30, ils étaient tous un peu flagadas, je les ai fait revenir à table pour quelques jeux que j'avais préparé (labyrinthes, match game,...)

    Un anniversaire de Super Héro8

    et ils ont eu leur diplôme:

    Un anniversaire de Super Héro9

     

     

     

    Pour finir, un jeu de société "Three little pigs"- 3 petits cochons d'Orchad Toys sur la proposition d'une petite invitée. J'ai simplifié les règles (pour éviter aussi la frustration et l'énervement de fin d'aprem), mais je le conseille.

    Le jeu ayant été assez rapide et un gagnant arrivé (donc plus d'intérêt de jouer pour les autres...), il restait quelques enfants minutes à tuer (roo je plaisante!!).

    J'ai proposé un petit dessin animé, histoire d'attendre les parents sereinement.

    (quand les parents sont arrivés, c'était l'orgie, ça m'a rassurée, il n'y pas que le mien qui a cet effet kiss-cool)

     

    En cadeau, nous avions préparé des petits pompons super héros avec Fiston.

    Matériel: de la laine, un bout de carton, de la colle et une fourchette.

    Un anniversaire de Super Héro8

     

     

    - Des ballons super héros sur des baguettes récupérées chez nos chers amis MD et Slow.

    Un anniversaire de Super Héro (DIY et guide de survie)bb

    - Un tube de bulles, des oeufs super héros et évidemment plusieurs bonbons dont les carambars mystery.

    Un anniversaire de Super Héro (DIY et guide de survie)

     

     

    L'après-midi s'est finalement déroulée assez vite (14h30-17h) et sans incident.

    J'ai un peu de regrets de ne pas avoir su plus mettre en scène tout ce que j'avais préparé (mais j'étais impressionnée par le nombre et les regards inquisiteurs des mômes qui disent "et on fait quoi??").

    Les mômes ont apprécié dans l'ensemble (même si les filles n'étaient pas très bon public et disaient facilement non - avant même de savoir ce qu'il en était!).

    Bon allez, pour une première fois, je m'en suis pas mal tirée.

     

    Signée la mère en carton

     

     

     

     

     

     


    7 commentaires
  • J'ai vu: Disney sur glace - Les mondes féériques

    J'ai assisté au spectacle Disney sur Glace- Les mondes féériques avec MisterBB et MisterPapa (et des milliers d'autres parents faibles).

    Je n'avais jamais emmené MisterBB voir de grands spectacles auparavant, son attention et sa possibilité de rester assis 2 heures ne s'étant développée que récemment, sans compter que cela coûte un bras (/un rein).

    Ici, l'occasion s'est présentée il y a plusieurs mois, d'avoir les places beaucoup moins chers (m'enfin une vingtaine d'euros x 3 quand même) et je me suis dit "Pourquoi pas?"

    Alors, au final, qu'en est-il?

    Un spectacle de 2 heures en 2 parties, présentés par Mickey, Minnie, Donald et Dingo (on les voit entre chaque numéro).

    La première partie est en grande partie consacrée à Toy Story3 et une dizaine de minutes à La Petite Sirène.

    Après l'entracte (env.15 min), la deuxième partie s'anime avec les voitures de Cars et pour finir, la Reine des neiges.

    Pour tout dire, je n'ai vraiment pas été emballée.

    Les +:

    - Début du spectacle ponctuel (avec même un écran et un petit "spectacle" avant pour faire patienter) et petit entracte.

    - La présence de Mickey, Minnie,Dingo et Donald (qui reviennent avec différents costumes).

    - Décor et costumes beaux et bien faits notamment les voitures de Cars (top)

    - Chorégraphies travaillées

    - Voix, musiques et dialogues issus du dessin animé original (donc les enfants s'y croient)

     

    Les -:

    - Le poussage à la consommation spécial kids! L'HORREUR! Il y en avait partout dans le hall et encore à tourner dans la salle avec des trucs hors de prix et parfois bruyant (super quand le gamin le faisait marcher pendant le spectacle,hum..)...Heureusement, mon fils n'y est pas sensible (ouf!)

    - Le manque de "spectaculaire" niveau patinage et des passages parfois longs (notamment avec Barbie et Ken)

    - Le manque de notes d'humour et pour ma part, le fait qu'il n'y ait pas de nouvelles histoires avec les personnages (ce qui aurait augmenté l'intérêt du truc)

    - Le manque de cohérence. Même si je savais à quoi m'attendre, ce sont 4 "tableaux" enchaînés sans lien et je ne voyais pas bien la cohérence non plus de la présence de "La petite sirène" entre ces 3 autres dessins animés (j'aurais bien vu Raiponce).

    - Il est autorisé pour les enfants de chanter, se lever et danser mais les occasions ne s'y prêtent pas car ça n'est pas du tout un spectacle "interactif" (sauf pour Libérée Délivrée, évidemment)

     

    Je dirais pour résumer: MANQUE DE FUN!

    Pour un spectacle pour enfants, j'ai trouvé ces 2 heures plutôt ennuyeuses.

     

    Ceci étant, mon fils a aimé (le fait d'avoir vu les personnages lui a suffit je pense) donc au final, je ne regrette pas mon investissement qui était destiné à lui faire plaisir.

     

    Et vous, avez-vous vu ce spectacle? Ou un autre spectacle pour enfant à conseiller (ou déconseiller!) ?

     

     

     


    7 commentaires
  • J'ai passé un pic, un cap, que dis-je une péninsule!

    Je me suis lancée dans l'accompagnement d'une sortie scolaire avec la classe de Moyenne Section de MisterBB.

    La mère pas si pourrie! (1ère sortie scolaire)

    Après de grandes hésitations (+ plusieurs semaines de harcèlement et de supplication de fiston) et une demi crise d'asthme à l'idée d'être entourée de 25 gamins de moins de 5 ans, j'ai pris mon courage à deux mains et je me suis dévouée.

    Bon, soyons clairs, soyons francs, j'ai voulu limiter les risques en choisissant la sortie à la bibliothèque (et aussi, c'est ce qui me plait le plus dans l'absolu), mais bon, une sortie est une sortie!

    Bref, c'est pas très rassurée que je me suis présentée à l'heure dite à l'école (sans consigne, aucune, que mon angoisse comme soutien). Heureusement, sur place, j'ai vu une maman que je connais de vue et qui avait déjà participé qui m'a fait un petit briefing.

    Heureusement d'ailleurs, car la maîtresse de mon petit Loup est arrivée avec la classe et nous a à peine saluer, avant qu'on se rende compte qu'il fallait qu'on se mette dans la file pour décoller direction la bibliothèque...Bon.

    Il m'a semblé être la seule flippée qui regardait tous les enfants pour être sûre qu'ils ne sautent pas sur la route, évitent les crottes de chiens (la France, j'adore) ou ne tombent pas par terre.

    A - 6°, mon côté mère poule était également mis à rude épreuve devant les enfants sans bonnet.

    Les autres mères présentes et la maîtresse étaient plutôt cool Raoul (expression 90's, si je veux).

    Arrivés à la bibliothèque sains et saufs (c'est normal si on ne recompte pas les gamins? Oui? Bon.) J'ai l'impression que le trajet a duré loooongtemps...Mais en fait non, à peine 10 minutes.

    On sépare les enfants en 2 groupes, 1 qui écoute la bibliothécaire lire des histoires et 1 qui va dans une salle regarder et choisir des livres.

    La maîtresse laisse les mamans avec leurs enfants (merci Maîtresse), je débute donc la séance avec la lecture par Madame l'Antique Bibliothécaire.

    Dans l’entre-fait, je console un gamin en pleurs d'avoir échangé de groupes et lui file un mouchoir pendant que tout le monde l'ignore (suis-je trop concernée ou les autres pas assez? ^^)

    Le choix des livres me laissent perplexe:

    Des loups qui meurent tous au milieu de la mer et des cochons carnivores,

    un loup qui se fait crâmer par de la soupe puis qui veut se venger d'un bûcheron

    et un truc chelou qui mange tous les doudous de la chambre d'un petit garçon...

    Certaines petites filles étaient terrifiées et plein d'autres de dire: "et il est mort?" ...Super ambiance.

    La mère pas si pourrie! (1ère sortie scolaire)2

    D'autant qu'aux passages, un tant soit peu divertissant, quand les enfants essayaient de rire un peu, la bibliothécaire n'était pas vraiment rigolote, elle.

    La mère pas si pourrie! (1ère sortie scolaire)

    (La bibliohtécaire monstrueuse de Monstres Academy pour ceux qui n'ont pas vu)

    Séance de lecture finie, échange de groupe, heureusement que les enfants savent où ils vont (moi pas).

    Dans la salle de lecture, je me retrouve assise en face de la maîtresse, hum..Je ne me sens pas à l'aise, même en tant que mère, elle n'est pas fun, fun (mon fiston l'aime bien pourtant, bizarre).

    Heureusement, je lis 2 livres à mon petit Loup et 1 à une petite qui n'a pas arrêté de parler tout du long! (même pendant qu'elle écoutait l'histoire, on avait l'impression que les paroles sortaient d'elles toutes seules, un truc dingue sarcastic) et il est l'heure de repartir.

    -6° (je le rappelle), j'aide pour les bonnets et les manteaux et je check toute la classe du coin de l'oeil (c'est définitif, je suis tarée).

    La maîtresse cool raoul tape la discute avec Antique Bibliothécaire alors que toute la classe est prête (Je ne vous lance pas la pierre, Pierre, mais je suis à 2 doigts de m'agacer).

    On rentre par le même chemin donc (traversage de routes, trottoirs crados tout ça). La maîtresse tente un semblant de discipline et colle les 2 loustics qui faisaient les zouaves avec 2 gamines toutes mimi (elle sépare donc les 2 loustics et les 2 gamines pour la peine)

    Oh my god que je n'aime pas cette méthode de toujours forcer ceux qui sont sages à calmer ceux qui ne le sont pas, m'enfin, pour le coup, ça a fonctionné (en même temps, la maîtresse fout les j'tons).

    On arrive à l'école sains et saufs (on ne compte pas les gamins? Non? ok).

    La mère pas si pourrie! (1ère sortie scolaire)3

    J'embrasse mon adorable fiston qui me dit encore mille fois qu'il a été content que je vienne (et qu'il voudrait que je revienne) et je le laisse vaquer à sa fin de journée.

    Bref, j'ai survécu à une sortie scolaire.

    Je me suis rendue compte que je ne suis pas cool raoul et que je flippe de voir les autres l'être (surtout s'il y a mon gamin dedans mais pas que, j'ai malgré moi, l'instinct de conservation des autres enfants du même âge) .

    Je me dis que si je pense à tout ce qui peut arriver, je retire direct mon fils pour lui faire cours à la maison.

    Je me dis que si je lui fais cours à la maison, je vais devenir dingue de toute façon.

    Bref, mon fils va à l'école.

     

     

     


    21 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique