• Les vacances

     

     

    Comme j’en avais parlé ici, cette année, nous avons faits nos parents indignes et nous sommes allés en vacances sans bébé.

    Les vacances

    Ce qui me paraissait inconcevable il y a 1 an a finalement fait son chemin dans mon esprit et la fatigue aidant, j’ai même fini par me dire que c’était une sacrée bonne idée.

    J’appréhendais néanmoins le départ et la gestion du manque que pourrait susciter notre absence auprès de MisterBB .

     

    J’avais donc préparé à l’avance et donné à ma mère :

    1 petit ‘cadeau’ à lui donner pour chaque jour avec un petit mot court toujours sur le même modèle ‘Papa et maman font …, MisterBB fait…avec papy et mamy. On t’aime fort. Plus que x dodos à compter avec mamy. Bisous.’.

    1 petit train avec le nombre de wagons = nombre de dodos avec des autocollants à coller au fur et à mesure.

     

    Les vacances2

     

    Nous lui avons bien expliqués qu’il allait passer 10 dodos en vacances avec Papy-Mamy et que nous allions en vacances nous reposer.

    Il a pleuré à notre départ avec un « Maman » déchirant.

    Je lui ai souri, l’ai pris dans mes bras, lui ai dis «  A bientôt » et suis vite montée dans la voiture pour verser ma larme aussi. C’était dur pour mon cœur de Maman.

    Ensuite, j’avoue qu’avec le voyage et l’euphorie de la liberté, je n’y ai pas trop repensé les premiers jours.

    Puis  à force de voir plein d’enfants de son âge, j’ai eu un gros coup de blues à la plage au bout de 5 jours mais le temps passe vite et l’heure des retrouvailles se rapprochait assez pour me faire passer ce blues.

    De son côté, un coup de blues le 3ème jour et ensuite, tout c’est super bien passé. Il s’est bien amusé, a bien dormi et bien mangé…

    Il a bien aimé les petits cadeaux (il a maintenant une peluche qu’il appelle « le cadeau de maman » c’est mimi). Par contre, il n’a pas accroché au système du train et des autocollants. Selon ma mère : le fait de voir autant wagons vides étaient trop déprimant au jour le jour. Du coup, il a tout collé 3 jours avant notre arrivée !

    Nous avions vraiment besoin de ce repos et je ne regrette pas d’avoir franchi le pas. Nous avons pu vivre comme avant : en ne pensant qu’à nous, aux copains. On s’est couché et levé à l’heure qu’on voulait (un plaisir simple mais ô combien appréciable !) et sommes allés où on voulait sans nous préoccuper de l'heure de la sieste.

    De plus, je sais maintenant que MisterBB s’adapte aux changements plus facilement que ce je croyais (mes croyances étant fondées sur des ‘expériences’ quand il était plus petit) et ça me rassure. Il grandit, il comprend et je pense qu’il évolue aussi à travers ces vacances sans nous.

     

    Bref, bilan positif pour ces vacances et je pense qu’on réitérera sûrement ces petites vacances indépendantes une fois dans l’année.

     

     

    Les vacances3

    Et c'est cool!

     

     

     

    « 5 Bonnes raisons d’aimer CaillouPuis-je tuer mes beaux-parents? »

  • Commentaires

    1
    Lundi 2 Septembre 2013 à 14:52
    unicks

    c'est cool d'avoir des papy-mamy pour le garder, t'as bien raison d'en profiter!

    2
    Lundi 2 Septembre 2013 à 15:03

    @Unicks: Oui on a cette chance et on le sait.

    Jusque là, on en profitait à petites doses.

    Ca n'est pas facile de franchir le cap mais une semaine sans enfant, ça permet de se rebooster et c'est vraiment bien.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :