• L'erreur du parent débutant

    C'était un jour comme les autres, quand MisterBB nous déclara qu'il voudrait un animal ou une petite soeur. 

    De notre côté de parents, cela paraissait logique et nous nous doutions que cela allait arriver un jour ou l'autre.

    Du coup, nous, qui aimons les animaux plus que l'idée d'avoir un deuxième, avons décidé de prendre un animal.

    Le choix:

    Dans l'idéal, tout le monde voulait un chat sauf que MisterPapa et Moi sommes allergiques (pour ma part ce fut un changement tardif car j'ai eu des chats toute mon enfance sans allergie). Bref, grosse frustration mais pas de chat.

    Poissons,tortues ou escargots: tentants par leurs côtés silencieux et faciles à vivre mais moins par leur manque d'interactivité. Eliminés.

    L'incontournable chien: un chien c'est joueur, vivant et intéractif ça c'est sûr .

    L'enfant était pour (sans surprise) nous contre: laisser le chien seul à la maison 10 heures par jour voire plus, les "balades pipi" sous tous les temps, les aboiements, les destructions en tout genre, les poils, le coût, le côté remuant ...Ca ne nous attire pas (on a déjà un enfant pour l'animation).

    Il restait donc à choisir entre hamster, cochon d'inde ou lapin.

    M'étant renseignée sur ces petits animaux et l'occasion s'étant présentée à nous à ce moment là, nous avons adopté un lapin bélier né dans une famille (pas en animalerie donc), lapin censé être des plus sympathiques. 

    lapin

    Adorable s'il en est au 1er coup d'oeil.

    Les premiers temps, nous avons mis son asociabilité sur le compte de la nouveauté et de l'adaptation. On a été cool et confiants: lui laissant son espace, choisissant le top de la cage spacieuse, top nourriture, pas de gestes brusques,etc.

    Mais le temps passant, il a fallu se rendre à l'évidence, nous avions adopté un asocial qui nous agressait dés que nous l'approchions de trop près.

    Je vous laisse imaginer la frustration de MisterBB qui est loin du lapin de ses rêves et clairement, j'avais aussi imaginé un animal plus cool...

    Il ne me reste plus qu'à changer sa cage 2 fois par semaine et entendre MisterBB me demander"Je pourrais avoir un animal pour jouer ou une petite soeur?"

     

    Je le savais pourtant que c'était l'erreur du parent débutant...

     

     

    « Le Formidable Four (4 - pas la cuisson)Marre de la violence à l'école »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Marie
    Lundi 9 Novembre 2015 à 14:05

    Malheureusement, sans vouloir vous faire la morale, on ne prend pas un animal "pour jouer" ou pour pallier à une petite sœur (ou petit frère) qui ne viendra probablement jamais ! Où aviez-vous donc la tête ? LoL

    Un animal est un être vivant, pas un objet, et si l'enfant s'ennuie, il y a des tas d'autres alternatives, quand même... Que va-t-il devenir, ce pauvre lapin "asocial" ? Il va changer de foyer, comme bien souvent dans ces cas-là ? Vous allez le "subir" jusqu'à la fin de sa courte vie ? L'abandonner dans un centre pour autres malheureux du genre ?

    Je suis désolée, mais sans vouloir vous jeter la pierre à vous, ce genre de décision pour plaire à un petit enfant me dépasse complètement. Si vous saviez le nombre d'animaux rejetés car considérés comme "asociaux" que l'on doit sauver ou euthanasier, sur une année, parce que des inconscients ont décidé qu'un jouet vivant pourrait être amusant ou "responsabiliser" leur enfant en bas âge...

    Marie, bénévole dans un refuge nantais.

    2
    Lundi 9 Novembre 2015 à 14:22

    @Marie: je savais bien qu'une personne réagirait ainsi .

    Bref, si nous avons adopté un animal, c'est que nous aimons les animaux et pas que pour faire plaisir à notre enfant. (et je savais que c'est moi qui m'en occuperais )

    Ceci étant, tous les gens adoptent des animaux pour se faire plaisir il me semble...

    Le trait de mon récit est donc volontairement forcé puisque je ne suis pas quelqu'un qui prend des décisions à la légère concernant les êtres vivants (il n'y a qu'à voir combien de questions je me suis posée avant de penser à procréer) . Le choix entre l'animal de compagnie et l'enfant est donc une boutade n'est ce pas (personne ne fait pourtant la morale à ceux qui font un 2ème bébé intello )

    Je suis la première à condamner les abandons d'animaux et les adoptions à la légère et vous rejoins tout à fait sur le fait que c'est un acte conscient.

    Après, tous les animaux ont leur caractère et je ne vais pas l'abandonner. Mais je pense qu'il est compréhensible pour mon enfant comme pour nous, d'être déçu de ne pas pouvoir échanger plus, ne serait ce que pouvoir le poser à côté de nous sans crainte, le caresser un peu etc.

    Ce lapin n'est donc pas notre victime et quoiqu'il arrive, il vivra confortablement.

    Une amie des bêtes

    3
    Lundi 9 Novembre 2015 à 14:22
    Ragnagna

    La seule "bonne nouvelle" c'est que l'espérance de vie d'un lapin n'est pas énorme (surtout comparé à une sœur :P) mais je comprends ton amertume :( Et qu'il te redemande ça doit vraiment faire mal au cul...

    4
    Lundi 9 Novembre 2015 à 14:29
    @ragnaga: Ahahah, excellent pour l'espérance de vie (j'adore l'humour même noir donc ;-) ) Nan en vrai, je pense que c'est une phase. Il voit, il compare, c'est normal et quand je lui dis tout ce que je ne pourrais plus faire avec lui s'il y avait un bébé à la maison, il me dit "non en fait, ca va" :-)
    5
    Lundi 9 Novembre 2015 à 15:38
    Papa Hérisson

    Alors bon, pour l'espérance de vie, ça se discute... j'ai déjà vu des lapins vivre une quinzaine d'années  +_+

    Chez nous, il y a ce qu'il faut en zanimaux (chiens, chats, hérisson...) mais je m'attends à ce que ma fille nous tanne pour avoir un lapinou un de ces quatre. Elle adore les lapins. Son premier doudou est un lapin. Depuis, elle en a récupéré 4 de plus, et se trimballe donc avec 5 doudous lapins. C'est pas compliqué, je la surnomme la "Mère des Lapins" (en référence à la Mère des Drago... bon laissez tomber). Pour ma part, je ne suis pas un grand fan de lagomorphes.

    J'ai peur.

    6
    Lundi 9 Novembre 2015 à 15:44

    @PapaHérisson: Pour l'espérance de vie, c'est vrai que c'est aussi aléatoire que le caractère winktongue

    Comme tu es dotée en animaux (et d'autre exemplaire d'enfant) ,  pas sûre que ta fille pousse le vice jusqu'au lapin ...enfin j'espère pour toi.

    Tu peux avoir peur, surtout du mien qui a parfois des airs du lapin blanc du Sacré Graal he

    Ceci étant, les lapins les plus adorables que j'ai rencontré n'étaient pas les domestiques (nain ou autres) mais ceux de ferme et de clapiers...Comme quoi le luxe ne paie pas wink2

    7
    Lundi 9 Novembre 2015 à 20:42

    Tu t'en sors encore bien... moi, mes Bad Gnomes voudraient un taureau, qui dormirait dans le salon.
    J'avoue, on a un grand salon, mais bon, hein ! :)

    (et sachant qu'ils hurlent quand un pigeon s'approche d'eux, je ne vais pas trop prendre le taureau par les cornes ! ^^)

    @ Marie : je suis totalement d'accord, mais je pense qu'Emma est plus réfléchie que ça. :)

    8
    Mardi 10 Novembre 2015 à 08:04

    @Vanette: Lol pour le taureau

    Moi j'ai attendu aussi car au début, il voulait un ours ou une vache wink2

    9
    Lorelei
    Jeudi 3 Décembre 2015 à 12:33

    Bonjour

    Arrivée par les hasards du web sur votre site et en particulier sur ce sujet, je ne me permettrais pas de vous juger, seulement d'émettre une opinion, connaissant bien les lapinous pour avoir partagé ma vie avec l'un d'entre eux pendant 7 merveilleuses et bien trop courtes années de complicité... La première chose que je dirais c'est qu'un lapin n'est pas du tout un animal de compagnie adapté pour un enfant de 4 ans et demie. Un lapin est un animal extrêmement peureux et sensible à tout : aux mouvements, aux bruits, etc. Tout l'agresse, il a besoin d'un maximum de calme et de douceur pour se sentir en confiance. N'oubliez pas que dans la nature, un lapin est une proie pour une multitude d'animaux et d'humains...  Il doit se méfier de tout car sa survie est en jeu. Je ne connais pas votre enfant, mais à 4 ans et demie, même s'il est plus calme que la moyenne, il y a forcément des moments où il a des gestes brusques, où il crie, hurle... Et ça, pour un lapin, c'est l'enfer sur terre. Quand j'avais le mien, je faisais tout le temps attention à marcher sans bruit, retenir les portes de placard, poser les choses sans bruit sur la table, car au moindre oubli je le voyais détaler (il était en liberté dans la maison) et aller se cacher le plus loin possible...

    Je ne connais pas votre lapin, mais je pense qu'il est avant tout profondément stressé... Je n'arrive pas à croire qu'un animal puisse être de lui même agressif ou méchant. Je pense que c'est tout simplement une réaction de défense face à ce qu'il ressent, lui, comme une agression (même si vous n'avez pas l'impression, vous, de le maltraiter...) Un animal a juste besoin d'être en confiance, d'être aimé, entouré de douceur et de bienveillance. Et en retour il nous gratifie de tellement de reconnaissance... Mais pour cela il faut prendre le temps de le connaître, de comprendre son fonctionnement et ses besoins profonds... Tellement d'animaux soit-disant méchants deviennent de véritables nounours avec qui sait prendre le temps de bien s'occuper d'eux... Leur amour se mérite ! Quel plus beau cadeau que gagner progressivement la confiance et l'affection d'un animal, surtout s'il était sauvage voire "agressif" du point de vue de l'homme...

    J'espère donc que vous arriverez à mieux comprendre les besoins de votre lapin (allez chercher des conseils sur internet, perso j'ai beaucoup appris sur ce site : http://www.margueritecie.com/) et à établir avec lui une relation de confiance où il pourra s'épanouir, se détendre et vous donner le meilleur de lui même (et vice versa !)... Demandez vous ce dont il a envie lui et non pas ce que vous attendez de lui (comme le mien, il ne viendra peut-être jamais se faire câliner sur vos genoux... ce n'est pas un chat et il ne remplacera pas l'animal qui était votre premier choix et que vous avez dû renoncer à avoir pour cause d'allergie... En revanche le mien venait se poser à mes pieds dès que j'étais assise et je pouvais le gratouiller derrière le cou et sur les joues à loisir, il adorait ça...)

    Sinon, je pense que c'est une excellente chose pour un enfant d'avoir un animal de compagnie... cela le responsabilise et lui apprend à respecter un être vivant... cela l'aide aussi à consoler ses chagrins d'enfant, à calmer ses angoisses.

    Alors, même si un lapin n'est pas un animal adapté à un jeune enfant, j'espère que vous parviendrez à apprendre à vôtre petit garçon à se comporter avec la plus grande douceur possible avec ce lapinou et à s'en faire un ami, lui qui n'attend sûrement que ça...

    Encore une toute petite précision : un lapin bien traité peut vivre plus de 10 ans... Alors ne pensez pas comme certains vous le disent à tort dans les avis que ce n'est pas trop grave s'il n'est pas très heureux car ça ne vit pas vieux...

    Désolée d'avoir été si longue... il y a tellement à dire sur les animaux, leur bien-être et l'immense bonheur de partager leur vie et de les rendre heureux... Plus le monde sera violent et insupportable, plus nous aurons besoin de leur douceur et de leur bienveillance... Alors ne nous en privons pas !

    Merci de votre attention. Je vous souhaite pleins de bonheurs en famille et avec votre lapinou !

    10
    Jeudi 3 Décembre 2015 à 14:09

    @Lorelei: Merci ce com détaillé!

    Je m'étais bien renseignée avant l'adoption (et notamment sur le site margueritecie ) je ne m'attendais donc pas à un chat en prenant un lapin et je connaissais son espérance de vie (je ne fais jamais de chose sans réfléchir) wink2

    Mon fils est très doux avec les animaux depuis toujours et nous sommes une famille plutôt calme car nous n'aimons pas le bruit. Il n'y a jamais de musique ou télé forte,de cris, de claquements de porte ou autre...(enfin dans la mesure du possible)Bref, un lapin semblait compatible avec notre vie.

    J'observe beaucoup notre lapin et j'ai surtout l'impression qu'au final, c'est la solitude qui lui pèse. De fait, quand nous rentrons, nous le mettons dans un parc pour enfant pour qu'il puisse un petit peu se dégourdir les pattes en sécurité dans notre pièce de vie (il y a malheureusement trop de câbles partout pour pouvoir le laisser gambader totalement libre).

    Ceci étant, même plus décontracté (il arrive même à dormir dans notre pièce de vie quand nous sommes là) il n'a vraiment pas l'air d'aimer qu'on le touche car quand il vient vers nous, il semble attendre autrechose qu'une caresse (bouffe?sortie?).

    Bref, les choses évoluent et peut-être que d'ici quelques mois encore, il sympathisera qui sait?

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :