• J'ai décidé que: râler n'était plus fashion

    Voilà,c'est dit:  dans cette ère où on s'affirme "râleur", où l'on dit que c'est l'"essence même du Français" et que "ça rallonge l'espérance de vie"...

    J'ai décidé que râlé, c'était "so old school"

    Bien sûr, je râle toujours (d'ailleurs, là, oui, je râle un peu sur les râleurs, du coup!) mais j'essaie maintenant de m'en tenir au strict minimum!

    Je ne suis pas une optimiste de base, je ne suis pas une fille guillerette toute la journée (quoique, depuis que j'ai mon nouveau job presque), j'ai des parents, grands râleurs devant l'éternel et un homme aussi... Alors pourquoi arrêter, car qui n'a jamais dit: "c'est dans ma nature, je suis comme ça et puis c'est tout!"? wink2


    Personnellement,à la naissance de MisterBB, un déclic s'est fait:

    Je ne voulais plus être quelqu'un de négatif, qui voit toujours les problèmes (et quand on en cherche, on en trouve). Je voulais être quelqu'un sur qui il puisse compter, quelqu'un de rassurant et qui amène de la joie dans sa vie.

    Alors bien sûr, je râle parfois parce qu'il y a des "patates" sur la route ou parce que j'ai 1000 choses à faire et que 2 mains, MAIS maintenant, je respire, je relativise, je me demande "est ce vraiment grave? est ce vraiment important? quel impact cela a t-il vraiment à part celui que je lui donne? " et finalement, souvent, le soufflé retombe comme il est monté.

    Je ne m'enflamme plus (trop), je ne rumine pas pendant des jours et franchement, même si je ne suis pas parfaite, qu'est ce que je me sens bien!

    Au lieu de râler, si cela est en mon pouvoir, j'essaie de voir ce qui peut être fait pour améliorer/ réparer les choses qui me dérangent. Agir positivement en somme.

    J'ai même l'impression d'être moins malade (et en tout cas moins fort et moins longtemps)et mes maux de tête, même s'ils sont toujours présents, me semblent aussi moins intenses.

    Bref, tout bénéf'!

    Sauf un: MisterPapa est invité à arrêter de râler pour tout et rien, et là, c'est pas gagné!

    PS: De plus, je remarque que MisterBB prend cette mauvaise habitude de commencer à râler aussi, et là, non! surtout quand c'est des tout petits riens, je l'invite toujours à envisager la solution au lieu de se plaindre inutilement...

     

    Et chez vous?
    Râleur/se devant l'éternel ou envie d'un peu de changement?

     

    Une citation que je me répète dés que possible (même si je ne suis pas A.A.) et qui me semble tellement pleine de bon sens.

    J'ai décidé que: râler n'était plus fashion

     Un lien très intéressant sur Comment accepter ce que l'on ne peut pas changer

    « Evoluer et grandir ensembleLe Formidable Four (4 - pas la cuisson) »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 6 Octobre 2015 à 10:40

    Ma grande résolution du moment, c'est "choisir le bonheur". Ca rejoint un peu la tienne je trouve. La vie est plus rose quand on décide de la voir rose. Alors comme toi j'essaie de ne plus râler. Mais franchement, c'est dur :p 

    2
    Mardi 6 Octobre 2015 à 12:23

    @Voilapapa: Oui c'est ça, choisir le bonheur.

    C'est dur d'arrêter de râler totalement mais s'en rendre compte et ne pas s'auto-entretenir dans la râlerie, je trouve que c'est moins compliqué:

    Par exemple, il y a râler et se dire "pfff encore des bouchons" et continuer de ronchonner en se disant "de toute facon, la ville c'est vraiment trop galère, encore des camions qui doublent et ralentissent tout le monde,etc...".

    ou se dire "pff encore des bouchons" et penser, "mais finalement, qu'y puis-je? C'est tous les jours ainsi à la sortie de bureau...Ne serait ce pas mieux de plutôt chantonner avec la radio, penser à ce que je ferai en rentrant,etc ?" 

    Bref, s'auto-booster à penser positif et à se DETENDRE! yes

     

    3
    Mercredi 7 Octobre 2015 à 19:41

    ,J'ai arrêté de râler (on s'entend ... je continue moi aussi à râler de temps en temps surtout contre les c**s hihi) le jour où ... j'ai décidé d'être heureuse ! Et ça marche :)

    Toujours voir le verre à moitié plein. Toujours regarder autour de soi pour se rendre compte de sa chance et de son bonheur. Il faut dire qu'être assistante sociale dans un service pour patients atteints de leucémie aide aussi à relativiser et à aimer la vie comme elle est :)

    4
    Jeudi 8 Octobre 2015 à 07:30

    @Mlle Bulle: C'est sûr que ton métier doit te faire beaucoup relativiser...

    Après, arrêter de râler n'empêche pas le droit à la tristesse ou au coup de blues comme tout le monde. We are just human searching for happiness wink2

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :