• Evoluer et grandir ensemble

    Evoluer et grandir ensemble1

    Quand je relis mes écrits au début de ce blog (et donc quand MisterBB était bébé), je me dis que c'est incroyable à quel point les choses évoluent.

    Et quand c'est positif, c'est encore plus cool: Par exemple, un de mes premiers articles parlait des trajets en voiture particulièrement éprouvants pour aller en vacances notamment et cette année, on est parti à plus de 700km et il a été ADORABLE (mais on a attendu 4 ans quand même pour le tenter: traumatisés je vous dis).

    Je me rends compte aussi que je suis moins angoissée et moins "habitée" par mon devoir de mère. Je relativise beaucoup plus les bobos, j'essaie de le laisser faire ses expériences, de moins le protéger (mais c'est pas facile) et surtout, je peux le laisser en vacances sans culpabiliser de me "débarrasser" de lui.

    Le fait qu'il grandisse et qu'on puisse avoir de vrais échanges jouent beaucoup.

    Ca n'est pas toujours simple et la période 3-4 ans a été particulièrement dure. C'est à ce moment là que j'ai lu la discipline positive. MisterBB avait clairement besoin de fermeté (en plus de l'attention qu'on lui portait déjà).

    Evoluer et grandir ensemble

    J'avais aussi assisté à une conférence d'Isabelle Filliozat qui, je l'avoue, ne m'avait pas vraiment convaincue (bien que j'apprécie, par ailleurs, plusieurs de ses idées).

    Plus il grandit, plus je découvre toutes les nuances que recouvrent le métier de parents et à quel point il est difficile de ne pas tomber dans les "trop", de trouver ce qui convient pour mon enfant en particulier.

    J'aime la complicité qui nous lie, cette confiance qui j'espère restera le plus longtemps possible.

    Il n'y a pas de parents parfaits (comme qui dirait) mais que c'est intéressant d'évoluer et de grandir ensemble.

     

    Et chez vous?

    Avez vous l'impression de grandir aussi en même temps que vos enfants?

    Etes vous sûrs de vous ou en tâtonnements?

     

     

     

     

    « Le moment jeuxJ'ai décidé que: râler n'était plus fashion »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 29 Septembre 2015 à 11:17

    Oh oui c'est ca aussi qui est magique. Au-delà de l'affectif, du lien fort qui se tisse chaque jour, je subis petit a petit une révolution dans le sens ou grâce a ma fille j'ai appris un tas de choses, lu énormément pour me faire ma propre idée, pour croire en ce que je faisais et ne pas avoir des attitudes éducatives trop automatiques. J'avais beaucoup de principes enceinte et puis je me suis rendue compte que rester enfermee la dedans ne m'aidait pas au quotidien, j'ai appris petit a petit a etre plus a l'ecoute et a m'informer pour prendre des décisions qui nous allaient a toutes les deux. Aussi, je suis quelqu'un de pas tellement rigoureux ni organise et elle m'a permis également d'évoluer beaucoup a ces niveaux, tout naturellement.

    On tâtonne toujours ici concernant le sommeil, maintenant on se lance dans l'apprentissage de la propreté et c'est pareil la aussi. Mais les tâtonnement font avancer, réfléchir.  

    Je suis curieuse mais tu peux me raconter pourquoi la conférence d'Isabelle Fillozat ne t'a pas convaincue? Juste parce que j'aimerais vraiment assister a l'une de ses conférences mais cela nécessite une grosse logistique pour revenir du Qatar donc si ca ne vaut pas tellement le coup, autant le savoir ;-)

    2
    Mardi 29 Septembre 2015 à 14:45

    @MademoiselleMummy: C'est tout à fait ça! Ne pas restée enfermée dans ses principes anciens ou nouveaux, et puis tâtonner car avec les enfants, tout évolue toujours! et ce qu'on aura trouver à un moment ne fonctionnera plus quelques temps plus tard. Et effectivement, je trouve qu'on évolue non seulement en tant que parent mais aussi en tant que personne comme tu le dis.

    Concernant la conférence, moi qui lit beaucoup sur le sujet (Filliozat mais aussi Gueguen, Gordon,Nelsen, Faber et Mazlich, etc), je n'ai rien appris de plus.

    A la fin, il y avait des questions de parents et à ce moment là, j'étais dans une impasse avec mon fils donc je demandais "comment faire quand on a épuisé toutes ses astuces?" Et finalement, pour elle, tout va toujours bien, si l'enfant ne réagit pas bien c'est notre faute (en gros) et pas seulement pour ma question, je trouve qu'elle a pratiqué l'évitement et le"noyage de poisson" ce que je n'apprécie pas (j'aime quand on est cash) .

    Bref, en fait, je n'ai pas aimé qu'elle reste enfermée dans son système et pour elle qui a écrit 'il n'y a pas de parents parfaits", en l’occurrence, j'ai trouvé qu'elle ne nous déculpabilisait pas du tout... Après, comme je l'ai dit, certaines choses sont bonnes à être rappelées et à entendre mais de là à revenir du Qatar...sarcastic

     

    3
    Mardi 29 Septembre 2015 à 20:01

    C'est la définition même du parent : grandir et évoluer en même temps que son enfant :)

    4
    Mercredi 30 Septembre 2015 à 08:15

    @Mlle Bulle: J'imagine que certains ne pensent pas ainsi mais oui, nous sommes d'accord, c'est la définition du parent smile

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :