• Etre féminine...ou ne pas être

     

     

     D’abord c’est quoi être féminine ?

     

    Etre féminine...ou ne pas être


     

    Portez les cheveux longs, des jupes avec des talons, adorer les chaussures, le vernis et les sacs à mains et vouloir changer de garde-robe à chaque nouvelle mode ?


     

    Personnellement, je ne veux pas avoir les cheveux longs et lisses comme les poupées. J’ai les cheveux courts parce que j’aime ça, parce que c’est ce qui me va le mieux, parce que je ne souhaite pas mettre 3 heures à me coiffer pour me faire un brushing, un lissage ou que sais-je. Suis-je un homme ?

     

    Etre féminine...ou ne pas être


     

    J’aime les pantalons, je surkiffe les pantalons, je me sens bien dans mon jeans. Quand je suis en jupe, je suis mal à l’aise, j’ai peur du moindre coup de vent, je dois penser à ma position quand je suis assise, quand je marche, quand je monte un escalier. Je sens les regards des mecs qui s’attardent sur moi alors que si j’avais été en pantalon, ils ne m’auraient même pas calculée et ça, ça m’énerve !

    Une fille en pantalon n’est pas digne d’intérêt en somme ?


    Etre féminine...ou ne pas être

     

    Les talons, je reconnais que ça peut être beau (pas trop haut non plus) mais sur les autres ! Alors oui, ça affine la jambe et me fait mesurer plus d’1m70 mais j’ai l’air d’une godiche quand je marche, j’ai mal au dos, mal aux pieds donc au final, ça casse un peu les avantages de la chose ! Quand je vois les émissions de relooking où ‘Miss Magnifaïque’ ne peut s’empêcher de mettre des talons à toutes les femmes sous prétexte que sinon, elles ne seront jamais des vraies femmes, je dis STOP.

    Ces filles à talons ne peuvent pas, sérieusement, traverser la ville à pied, ni parfois aller à la boutique qui se trouve à 500m de là ! Ces filles là ne marchent pas. Elles piétinent, trottinent, c’est joli mais ça ne va pas bien vite et moi, je suis désolée, mais quand je marche, en général, c’est pour aller quelque part et pas à 2 à l’heure si possible.

     

    Etre féminine...ou ne pas être


     

    Bref je ne suis pas féminine selon toutes ces idées. Je suis juste une femme, qui aime faire ce qu’elle a envie et cela, même si ce n’est pas considéré comme ‘féminin’. Je ne veux pas être enfermée dans un stéréotype, un carcan, un modèle de femme imposé par la société et notamment, les désirs de ces messieurs.

     

    Etre féminine...ou ne pas être

     

    Le rose pour les filles et le bleu pour les garçons, on ne va peut-être pas non plus s’enterrer dans les clichés jusqu’en l’an 3000,si ?

     

    Je prends toujours le soin d’être ‘présentable’ par respect pour moi-même et pour les autres (je suis civilisée quand même) Je me maquille (un peu) et je me coiffe, la vie normale en somme. Mes vêtements sont divers et j’ai, bien sûr, quelques vêtements de fille (aucun rose, par contre, c’est contre ma religion) mais en général, j’essaie de les mettre en gardant ma décontraction et mon style (de jeune fille-pas de commentaire !).

     

    Etre féminine...ou ne pas être





    Mais non je ne sors jamais sans soutien-gorge,

    sauf de dos


     

    Je ne me sens pas spécialement flattée que l’on me regarde même si c’est positif /parce qu’on me trouve jolie. Je n’ai pas besoin de ces regards pour m’apprécier moi-même.

     

    Etre féminine...ou ne pas être


     

    Non, je n’ai pas un énorme ego(du tout).  J’ai juste compris rapidement que ce ne sont pas les autres qui font notre valeur et je trouve ces artifices de ‘femmes’ vraiment « too much »(surtout quand ils sont cumulés). De l’apparence, de la superficialité, tout ce que je ne souhaite pas renvoyer comme image de moi.

     

    Je suis brute de décoffrage, je suis cash(un peu trop sans doute). Je peux plaire à certains et pas à d’autres. Mais dans tous les cas, je  veux plaire pour ce que je suis et j’essaie de faire coller mon image à mon ‘moi’ intérieur.

     

    La société d’aujourd’hui renvoie une image de la femme qui est à mes yeux vulgaire et peu flatteuse.

     

    J’ose espérer que la majorité des femmes a autre chose à montrer et à offrir que toute cette superficialité.

     

    Etre féminine...ou ne pas être


     

     Parce que, pour moi, une femme/jeune fille est pleine de qualités que parfois, elle oublie elle-même à force de se préoccuper du regard des autres et de ce que la société attend d’elle.

     

    Etre féminine...ou ne pas être


     

     

     

    « Quand la cigogne déconne...ou attendre X et recevoir Y (ou l'inverse)Coming-out »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 23 Juillet 2012 à 12:02
    unicks

    pour moi la féminité est un état d'esprit, peu importe la coiffure, la tenue, il y a des filles en jean-t-shirt qui transpire la féminité beaucoup plus qu'une godiche à talons hauts :-)

    2
    Emma June Profil de Emma June
    Lundi 23 Juillet 2012 à 12:04

    @Unicks: Oui voilà, un état d'esprit! C'est ça! (pourquoi j'ai fait tout en article en fait? lol)

    3
    Lundi 23 Juillet 2012 à 12:31

    l'attitude la plus féminine qui soit c'est d'être bien dans sa peau, d'assumer son apparence et ses fringues. Un sourire, une belle peau, ne pas donner l'impression d'être déguisé, tout ça quoi! Perso, je mets très rarement des talons qui donnent une allure parfaite, mais bonjour l'inconfort!

    4
    Emma June Profil de Emma June
    Lundi 23 Juillet 2012 à 13:01

    @WorkingMom: Tout à fait! Un sourire, une manière d'être, du naturel en somme!

    Pour les talons, tu me rassures! Beaux mais inconfortables, alors que ça parait être la seule et unique chaussure que devrait porter la Femme (et puis quoi encore?)!

    5
    Lundi 23 Juillet 2012 à 13:17

    J'aime les articles qui dégomment les clichés :) C'est bien dit. Comme quelqu'un l'a si bien souligné, la féminité est avant tout un état d'esprit et chacun sa manière de l'exprimer. Et puis on ne peut pas plaire à tout le monde et quand bien même ^^ 

    6
    Emma June Profil de Emma June
    Mardi 24 Juillet 2012 à 07:53

    @CaramelMou:Merci :-)

    Ca serait bien qu'il y ait une prise de conscience que cette pression de la féminité est quelquechose de totalement abstrait et surtout de sociétal (les symboles/les références de la féminité ne sont pas les mêmes pour toutes les cultures par ex.). J'ai l'impression que certaines femmes ne peuvent se sentir femme qu'en collant à ses clichés et je trouve ça un peu triste.

    Je pense que c'est tellement insidieux qu'à la fin, on pense que les femmes ont le choix alors qu'elles-mêmes sont conditionnées pour agir/être comme on voudrait qu'elles soient (je sais pas si je suis claire, je m'emballe )

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :