• Et si les gens n'étaient pas (forcément) méchants?

    Je lis beaucoup et de plus en plus, des articles sur "les gens", ces êtres qui sont tout le monde et personne à la fois, qui sortent conneries sur conneries et qui sont tous mal élevés (forcément, ils sont élevés par tout le monde et par personne).

    Moi-même, je suis la première à dire que je n'aime pas qu'on me fasse des remarques sur mes choix et ma vie et pourtant...

    En réfléchissant, je me suis dis, et moi? Suis-je au-delà de tout reproche? Toutes les phrases qui sortent de ma bouche sont-elles toujours des trésors de gentillesse, de bienveillance, de compréhension et de justesse?

    Je pense avoir un bon fond et j'essaie d'être gentille et bienveillante (d'autant plus depuis que je suis devenue Maman) MAIS, en étant totalement honnête, je sais que parfois, moi aussi je peux sortir des phrases "bâteaux", des mots mal interprétés voire sortir un spontané "Super, bon courage" à ceux qui m'annoncent qu'ils attendent un 2ème bébé.

    Les personnes que je  connais, me connaissent aussi (logique imparable), mais même si elles savent que je ne pensent pas à mal quand je parle un peu trop vite wink2, je me dis que selon leur degré de réceptivité, de fatigue, d'emmerdement, elles peuvent prendre mal une parole qui ne se voulait aucunement blessante ou jugeante. Alors j'imagine avec quelqu'un que je connais peu...

    Car oui, nous sommes tous humains et tous imparfaits (je ne pense pas me tromper jusque là), nous avons tous nos opinions, nos vies, nos expériences que nous confrontons aux autres tous les jours.

    Nous avons aussi une culture, des idées ancrées malgré nous (que nous essayons de combattre ou pas) et tout ça, va jouer sur une conversation anodine...

    Depuis notre statut de femme enceinte au vouloir savoir le sexe du bébé ou pas, dormir avec lui, qu'il ait une tétine ou pas, qu'on en veuille 0, 1, 2 ou +, rapprochés en âge ou pas, et la liste est sans fin!

    Alors oui, il existe le vrai con ou la vraie niaise qui sont tellement convaincus que le monde ne peut être que comme EUX l'ont imaginé qu'ils vont te marteler en long en large et en travers pourquoi tu as tort et eux raison! (en général avec l'argument imparable "parce que c'est mieux").

    Et puis, il y a les gens qui ne sont pas forcément méchants, ni cons (si, si) , ceux qui ne comprennent pas forcément le choix en face,qui ont un avis différent donc posent des questions, essaient de comprendre comment vivent les autres et je trouve que cela est trop souvent considéré comme un jugement ou une agression alors qu'au final,  cela vient d'un bon sentiment voire même parfois, une volonté d'empathie!

    On peut vite tomber malgré soi dans les clichés je trouve.

    Oui, il m'est arrivé de dire :"un 2ème garçon? pas déçue?", ça n'était pas un jugement, juste une question anodine pour apporter mon amitié si besoin d'en parler (ou pas).Elle m'a dit "non, c'est cool", j'ai dit "Parfait, l'important, c'est d'être heureux".

    J'ai, certes, l'esprit d'arrêter là et de ne pas rajouter "vous en ferez un 3ème pour tenter la fille!" mais souvent, j'ai l'impression que toutes ces phrases sont dites au 15ème degré et sans réfléchir (dans la volonté de faire de l'humour - de merde, certes- mais de l'humour quand même).

    Bref, j'ai l'impression que parfois on est tellement sur la défensive qu'on prend les choses comme des attaques alors que ça ne sont que: au mieux des volontés de comprendre/d'empathie maladroites et au pire des banalités sans réelles arrières pensées d'agression.

    Alors maintenant, quand on me dit "A quand le 2ème?", je réponds "Jamais" et je rajoute "Nous sommes heureux comme ça" après, s'ils veulent en parler, et bien, je leur expose mes arguments (et Dieu sait que j'en ai!) et j'écoute les leur et on passe à autre chose. Je me dis qu'ils ne nous comprennent peut-être pas mais qu'à la suite de cette conversation,avec un peu de chance, ils nous comprendront mieux.

     

    Zen soyons Zen, disait la grande prêtresse Zazie,

    Les gens ne sont pas tous des êtres malfaisants et nous sommes tous le "gens" de quelqu'un....

     Du coup, je suis tombée sur cet article qui m'a bien fait rire "Qui veut devenir con?".

     

     

    « L'éducation: savoirs ou instinct?L'abécédaire de Maman - G comme gâteau »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 26 Novembre 2014 à 08:27

    c'est vrai que parfois nos interlocuteurs prennent mal une réflexion, remarque, question qui ne se voulait pas négative. j'essaye de plus en plus de faire attention à mes tournures de phrase étant donné que j'ai apparemment une façon de parler assez agressive au naturel. j'avoue que c'est fatigant mais si ça peut m'éviter des soucis, il faut bien que je fasse des efforts. 

    2
    Mercredi 26 Novembre 2014 à 08:37

    @Unicks: Et oui, on peut parfois avoir une attitude qui parait "agressive" alors que pas du tout smile Moi aussi je fais de plus en plus attention car c'est mon côté "spontané" qui me joue parfois des tours...

    Tournez la langue 7 fois dans sa bouche et réfléchir un petit peu à la forme qu'on donne à ce qu'on dit peu éviter bien des soucis comme tu diswink2

    3
    Jeudi 27 Novembre 2014 à 10:49
    WonderMômes

    Tout à fait ! On est tous le "con" ou le "maladroit" pour quelqu'un...donc soyons tolérants avec ce que les autres nous sortent ;-)

    4
    Jeudi 27 Novembre 2014 à 13:47

    @Wondermômes: Et oui, on sort tous des banalités ou des maladresses à un moment  ou un autre sans avoir de mauvaises intentions donc un peu de tolérance pour les autres qui sont comme nous! Avant de s'empresser de dire qu'on nous veut du mal  wink2

    Zen soyons zen glasses

    5
    Jeudi 27 Novembre 2014 à 15:53
    Papa Hérisson

    :D

    Perso j'ai rien contre les "cons", tant qu'ils cherchent à s'améliorer, et tant qu'ils ne doublent pas cet état d'une certaine forme de méchanceté.

    6
    Jeudi 27 Novembre 2014 à 16:22

    @PapaHérisson: 'tant qu'ils cherchent à s'améliorer" >Ou au moins quand ils ne le font pas exprès...wink2 (chercher à s'améliorer, ca va déjà un peu loin pour certains )

    Par contre, je n'excuse pas non plus les volontés de méchanceté gratuite.

    7
    Jeudi 27 Novembre 2014 à 16:35
    Papa Hérisson

    @Emma June : je fais tout de même la distinction "tant qu'ils cherchent à s'améliorer". Ne pas le faire exprès est une chose, mais le con de bonne volonté, tentera de se corriger si on lui fait gentiment la remarque qu'il a fait une boulette. Les autres continueront à faire la même connerie. Sans le faire exprès, et sans chercher à la corriger. Jamais. Certains de ceux là finissent par remporter un Darwin Award... souvent à titre postume.

    8
    Vendredi 28 Novembre 2014 à 07:31
    9
    Vendredi 28 Novembre 2014 à 09:23
    Je viens de découvrir votre blog et lire cet article. Tout à fait d'accord avec vous et Papa Hérisson. Étant très susceptible, je m'enferme de plus en plus car il est parfois insupportable d'entendre des jugements bêtes. Parfois je me demande si les gens ont quelque chose dans leur boîte crânienne. Moi, j'evolue et je comprends qu'il vaut mieux parfois se taire que dire une bêtise blessante. Justement, c'est depuis que je le comprends qu'il est de plus en plus difficile de supporter que les autres ne "s'améliorent pas".
    10
    Vendredi 28 Novembre 2014 à 09:47

    @Arc-En-Ciel: Bienvenue smile

    Et oui, ça peut être énervant ces remarques c'est sûr...

    Le but de mon article était d'inciter à un peu plus de compréhension et de tolérance.

    Je trouve que la susceptibilité pour des banalités entraîne finalement un cercle vicieux de "méfiance" et d'hostilité qui n'a pas forcément lieu d'être...

    Après, c'est certain que quand on conscience des choses et qu'on essaie de s'améliorer, c'est mieux!

    Il y en aura toujours qui ne se soumettront pas à l'adage "tant que ce que tu as à dire n'est pas plus beau que le silence, abstiens toi" he

    Pour autant, les banalités et les clichés sortiront toujours de la bouche de beaucoup de monde alors  faut-il continuer à s'énerver encore et toujours pour ces gens qui pensent juste faire la conversation? Il y en a vraiment énormément qui n'y voient pas le mal...

    Au final, chercher à s'améliorer, c'est aussi bien apprendre à dire qu'à entendre, apprendre à mieux communiquer en somme,non?sarcastic

    11
    Vendredi 28 Novembre 2014 à 10:05
    Papa Hérisson

    @Arc-en-ciel et @Emma june

    En le disant avec humour : il faut toujours faire preuve de compassion et de patience avec les cons car :

    1/ Cons comme ils sont ils risqueraient de s'énerver

    2/ C'est pas parce qu'ils sont cons avec nous, qu'il faut se montrer con avec eux

    Mais je vous l'accorde, c'est épuisant.

     

    Plus prosaïquement, comme le dit Emma, on est tous un peu le con de quelqu'un, du coup, il faut savoir rester humble...

    12
    Vendredi 28 Novembre 2014 à 10:12

    @PapaHérisson: Je dirais même plus!...ah non, en fait, c'est bien résumé cool

    (je voulais juste placer la fameuse des Dupont - Dupond )intello

    13
    Vendredi 28 Novembre 2014 à 10:21
    Oui, j'ai compris ce que vous vouliez dire. Bien sûr il faut être tolérant envers les autres et ne pas être sur la défensive, c'est ce que j'essaie de faire. Ça facilite les relations sociales. Je ne suis pas parfaite mais je fais de plus en plus attention à ce que je dit. Je laisse passer aussi des remarques des autres parce qu'ils ne pensent pas comme moi. Ce que je voulais dire c'est que certains continuent à juger et ne font aucun effort pour arrêter.
    14
    Vendredi 28 Novembre 2014 à 10:28

    @Arc-En-Ciel: Et oui, pour certains juger est un art de vivre...c'est à ce moment là qu'il faut se rappeler de la règle n°2 de PapaHérisson wink2

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :